LaboFnac

CES 2017 : Sur le salon de l’électronique, les assistants personnels ont la cote

Les annonces de nouveaux produits n'ont lieu que depuis deux jours sur le salon de l'électronique américain, connu sous le nom de CES 2017, mais il est déjà possible d'isoler certaines tendances. Cette année, l'assistant personnel, centre névralgique de votre maison connectée, se montre beaucoup.

Cette année, ce sont les assistants personnels, ces objets intelligents à placer au centre du foyer, qui semblent être la « hype » du moment, comme les montres connectées ou les drones l’étaient lors des éditions précédentes. C’est Amazon qui a lancé le mouvement avec son Echo, suivi de près par Google avec Home, avant que les autres ne s’engouffrent dans la brèche.

amazon echo

L’Amazon Echo

Tendance 2017 ?

Cet assistant cumule le double-job d’être à la fois une enceinte connectée, et surtout une machine à tout faire au sein du foyer. Équipés de microphones longue portée, ils offrent la possibilité à un utilisateur de commander de nombreuses actions dans la maison, pour peu qu’il possède tout de même quelques autres objets connectés. Il faut pour cela une intelligence artificielle efficace, et Amazon fournit justement la sienne, Alexa, à qui le veut bien, et pour des produits divers et variés. Une IA efficace et facile à intégrer donc, qui a poussé les constructeurs à se lancer dans cette sphère des assistants personnels, avec plus ou moins de style. Tour d’horizon des annonces.

Lenovo Smart Assistant

C’est Lenovo qui a ouvert le bal avec son Smart Assistant – nom très original vous en conviendrez -, qui intègre justement la solution Alexa d’Amazon. On sait par exemple que ce Smart Assistant intègre huit microphones à 360 degrés avec suppression de bruit et d’écho acoustique, et un haut-parleur dans sa partie supérieure, tandis que la partie inférieure, où trois coloris sont permis, dispose du processeur Intel Celeron N3060, d’un tweeter de 5 Watts et d’un caisson de basses de 10 Watts.

lenovo smart assistant

LG Hub Robot

Comme Lenovo, un grand nom du smartphone se lance dans la domotique en présentant le LG Hub Robot, un assistant personnel qui nous ferait presque penser à la copine de Wall-E dans le film d’animation de Pixar. Evidemment, LG s’est basé sur Alexa d’Amazon, et explique qu’il est capable « d’accomplir des tâches ménagères, comme activer l’air conditionné ou changer le cycle de séchage des vêtements par une simple commande vocale ». Visiblement, l’écran du robot peut également fournir des indications sur la nourriture en stock dans le frigo, et, puisqu’il s’équipe d’une caméra, il peut saluer plusieurs membres d’une famille d’une manière différente.

lg hub robot

Soucieux de le rendre le plus interactif possible et de l’intégrer au sein du foyer, LG l’a doté de fonctions permettant de pivoter ou d’exprimer des « émotions ». LG indique qu’il « est conçu pour répondre par le langage corporel aux utilisateurs, en hochant la tête pour répondre à des questions par exemple ».

Mattel

Mattel veut aussi surfer sur le succès de ces assistants personnels, mais le fait intelligemment en restant proche de son domaine de prédilection : le jouet. Ainsi, le constructeur propose une enceinte connectée qui ressemble beaucoup aux autres produits du marché, mais qui possède la particularité d’embarquer deux personnalités. Il y a d’abord Alexa d’Amazon, pour les parents, mais surtout Aristote pour les enfants.

aristote mattel

L’objet est donc capable de reconnaître à qui il s’adresse et de s’adapter en conséquence. Du genre mignon, Aristote prétend descendre du philosophe grec et raconte des histoires aux enfants le soir avant qu’ils s’endorment. Fourni avec une caméra de surveillance connectée, Aristote pourrait même, dans un avenir proche, fournir des effets spéciaux sonores aux séances de jeux de vos enfants.

Kuri

Dans le genre robot domestique facilement transposable en partenaire de jeu, voici Kuri. Ce petit robot est ce qu’on fait de plus bizarre dans le domaine des assistants personnels, et nul ne sait vraiment s’il est d’ailleurs classable dans cette catégorie. Kuri ne parle pas, il ne fait qu’émettre des sons robotiques façon R2D2, mais il peut écouter et vous comprendre. Si vous lui demandez de vous suivre, de lancer une chanson, ou quoi que ce soit, le petit se montrera docile.

Le robot se déplace grâce à un système de roulettes au sein de votre foyer, et il peut également voir. Dans les orifices simulant les yeux, son concepteur a placé des caméras permettant de filmer en HD. Ainsi, Kuri reconnaît son interlocuteur, et peut être utilisé comme caméra de surveillance. D’ailleurs, un aperçu de l’application dédiée laisse apparaître un mode « ronde de nuit ». Kuri peut aussi lire des histoires à vos enfants avant qu’ils ne s’endorment. C’est mignon, mais c’est aussi un peu flippant.

Olly

D’aspect, le Olly fait tout de suite moins personnel, en raison de son design très classique, et surtout parce qu’il ne tente pas de mimer les humains. Néanmoins, la promesse de son constructeur, c’est de fournir un objet unique à chacun des consommateurs, puisque l’assistant est capable d’adapter sa personnalité à celle de son propriétaire. C’est Alexa qui se charge de la partie assistance vocale.

olly

En réalité, ce n’est pas la première fois qu’on aperçoit Olly, déjà présent depuis deux ans sur le CES, mais le design a largement évolué, et la partie hardware a été travaillée pour être « sur-mesure ». Une version commerciale du produit pourrait être lancée en 2017.

Romain Challand

Romain Challand

Journaliste


    Contenus associés

    Comments are closed.

    Partager cet article :

    Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.