LaboFnac

CES 2018 – Google Assistant passe à la vitesse supérieure

Google Assistant n'a pas l'intention de se laisser devancer par ses concurrents. De nouveaux produits et partenaires sont ainsi annoncés pour l'année qui commence.

Si le CES n’est traditionnellement pas son terrain d’annonces favori, Google a pourtant opté pour le salon américain pour dévoiler les dernières nouveautés qu’il réserve à son assistant personnel, Google Assistant. Celui que l’on retrouve dans l’enceinte Google Home (testée ici), mais aussi sa déclinaison Mini (testée elle aussi) et sa version Max, s’invite depuis peu chez des constructeurs tiers, dont Sony, qui l’a intégré à son LF-S50G. On savait depuis l’IFA de septembre dernier que Panasonic travaillait sur le sujet, de même que JBL. Ils seront rejoints, dans un futur qui reste à préciser, par d’autres marques, puisque Google cite aujourd’hui Altec Lansing, Anker, Bang & Olufsen, Braven, iHome, Jensen, LG – mais le Coréen avait déjà éventé l’information -, Klipsch, Knit Audio, Memorex, RIVA Audio et SōLIS. De quoi espérer, chez certains spécialistes du son du moins, des performances audio convaincantes. Et côté écouteurs, alors que le dernier Bose QC35 II est optimisé pour Google Assistant, d’autres devraient le rejoindre, à l’image de Jaybird, JBL, LG et Sony.

Google Assistant

Du son à l’image…

Est-ce tout pour Assistant ? Pas franchement, à en croire Google, qui confirme des rumeurs que l’on avait déjà entendues. Car oui, Google Assistant fera bien ses débuts sur des « écrans intelligents », qui fonctionneront comme de véritables consoles de contrôle des objets de la maison compatibles avec Android Things. Les mauvaises langues pourront toujours dire que le smartphone fonctionne déjà comme un écran intelligent, mais les appareils mijotés par Google et ses partenaires se présentent davantage comme des enceintes dotées d’un écran tactile, sans OS complet permettant de naviguer à l’intérieur comme on pourrait le faire avec un smartphone. Quoi qu’il en soit, il faut s’attendre à découvrir avant la fin de l’année quelques-uns de ces appareils, concoctés par JBL (le Link View doté d’un écran de 8 pouces), Lenovo (le Smart Display de 8 ou 10 pouces), LG et Sony.

JBL Link View

… et de la maison à la voiture

Alors même que Samsung évoque l’intégration, sans date à la clé, de son assistant Bixby à des véhicules, Google riposte pour le moins sèchement en annonçant l’intégration dès cette semaine d’Assistant à Android Auto aux États-Unis. Les véhicules compatibles – plus de 400 modèles d’une quarantaine de constructeurs, selon Google – s’offriront donc les services de l’assistant. Ils pourront ainsi consulter Maps, Waze, envoyer des messages sur WhatsApp ou encore contrôler la lecture de leur musique. Avant que ses concurrents directs ne le fassent, Google opère une diversification au pas de course, inaugurant sur les chapeaux de roues une année partie pour être celle de la guerre des assistants personnels.

Laure Renouard

Laure Renouard

Journaliste - Fonctionne aussi hors connexion


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.