LaboFnac

3D Sonic Max : Qualcomm dévoile un capteur d’empreintes de grande taille

En plus des SoC Snapdragon 865 et 765, Qualcomm a dévoilé un nouveau capteur d'empreintes sous écran au Snapdragon Tech Summit. Le 3D Sonic Max est 17 fois plus grand que le capteur de première génération.

Qualcomm présente ses dernières nouveautés à l’occasion du Snapdragon Technology Summit, qui se tient actuellement à Hawaï. En plus de dévoiler ses nouveaux SoC Snadpragon 865 et Snapdragon 765, la firme de San Diego a également levé le voile sur « le plus grand capteur d’empreintes digitales au monde ». Baptisé 3D Sonic Max, ce capteur est 17 fois plus étendu que son prédécesseur (20 x 30 mm contre 4 x 9 mm), avec une précision de 1:1 000 000 contre 1:50 000 pour le capteur de première génération.

Qualcomm 3D Sonic Max

© Qualcomm

Pour rappel, deux technologies s’affrontent en matière de capteurs d’empreintes sous l’écran. Les capteurs optiques sont présents chez de nombreux fabricants (Huawei, Xiaomi, OnePlus…) tandis que Qualcomm mise sur les lecteurs d’empreintes à ultra-sons. Réputé plus rapide et capable de fonctionner même avec le doigt mouillé, le premier capteur d’empreintes à ultra-sons de la firme (le 3D Sonic Sensor) s’est fait une place dans les Samsung Galaxy S10 et Note 10. Néanmoins, la solution s’est parfois montrée capricieuse, comme nous avions pu le constater avec le S10+ lors de son passage dans notre laboratoire. Le lecteur ne s’était pas montré aussi efficace qu’un lecteur délimité physiquement et il n’était pas rare de connaître des ratés. Outre le fait de devoir réitérer la manœuvre, la rapidité de déverrouillage était également moins élevée que sur les précédents modèles de la marque. Heureusement, des mises à jour sont venues améliorer le fonctionnement de l’ensemble.

Qualcomm 3D Sonic Max

© Qualcomm

Un capteur capable de reconnaître deux empreintes simultanément

Qualcomm annonce avoir rectifié le tir avec son nouveau capteur, comme l’explique Alex Katouzian. Le vice-président de la division mobile de Qualcomm entend profiter de cette surface plus grande pour proposer une « sécurité accrue » et une plus grande précision. Ainsi, il ne sera plus nécessaire d’apposer son doigt sur un endroit précis pour s’authentifier et la grande taille du 3D Sonic Max permettra même d’utiliser deux doigts pour renforcer la fiabilité de l’identification.


Alex Katouzian est également revenu sur l’affaire qui a récemment secoué Samsung. Le constructeur sud-coréen a dû réagir après avoir découvert que son capteur pouvait être trompé avec certaines protections en silicone. La firme a reconnu l’existence du problème et déployé un correctif pour s’éviter une mauvaise publicité. Interrogé par nos confrères américains de CNET, le vice-président de Qualcomm indique que le problème a pu être corrigé « grâce des algorithmes de machine learning » capable de faire la différence entre une vraie empreinte et un moulage crée sur la protection en silicone. Enfin, le nouveau capteur devrait se montrer un peu plus rapide.

Qualcomm ne précise pas quand son capteur sera disponible, mais on s’attend à ce qu’il soit présent sur des smartphones haut de gamme comme le Galaxy S11 ou le Note 11.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.