LaboFnac

500px ne veut plus des photos en Creative Commons

Changement de cap pour le site de partage de photos 500px. La plateforme a décidé d'abandonner les photos en Creative Commons et de supprimer les fonctions de recherche et de téléchargement.

La plateforme de partage de photos 500px a décidé de revoir sa stratégie dans le partage de photos et de renoncer aux licences Creative Commons, rapporte le site The Verge. Cette décision s’accompagne de la fermeture de sa Marketplace. Le site 500px a justifié la fermeture de sa place de marché en expliquant qu’elle n’avait pas été à la hauteur des attentes et invite les photographes à se tourner vers la licence 500px. Ce choix va permettre de voir les clichés distribués par Getty Images ou Visual China Group. Le premier représentera 500px dans le monde entier à l’exception de la Chine qui voit VCG continuer d’être le distributeur exclusif.

Appareil photo

© Creative Commons

Fondée en 2009, la plateforme de partage de photos basée à Toronto a rapidement concurrencé Flickr sur ce marché. Depuis sa création, elle a gagné 13 millions d’utilisateurs en grande partie grâce à sa Marketplace. Ce service permettait de rapprocher les photographes et les clients à la recherche d’images d’archives. 500px a connu plusieurs changements importants cette année en passant sous pavillon chinois suite au rachat par Visual China Group en février dernier. Plus récemment, la plateforme a annoncé qu’elle s’associait avec Getty Images et a vu débarquer une nouvelle PDG, Aneta Filiciak, anciennement vice-présidente du développement stratégique.

Une décision soudaine radicale

Dans sa foire aux questions mise à jour le 1er juillet, 500px précise qu’il n’y aura pas d’aide à la migration et que les fonctions de recherche et de téléchargement des images Creative Commons seront supprimées. Face à cette décision radicale, des activistes de l’organisation Internet Archive ont décidé de se mobiliser afin de rapatrier le plus grand nombre de photographies avant qu’elles ne soient inaccessibles ou supprimées. Un défi de taille pour Jason Scott – un contributeur d’Internet Archive – qui explique avoir peu de temps pour procéder au rapatriement des clichés. Il ajoute qu’ils ont déjà pu archiver 3 To de photos en 48 heures.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.