LaboFnac

AirPower : Apple aurait abandonné son chargeur sans-fil

Absent de la dernière keynote, l'AirPower voit son avenir s'assombrir. Le chargeur sans-fil accumule les retards, si bien que Cupertino aurait finalement décidé d'abandonner son projet.

La conférence d’Apple a été marquée par de nombreuses annonces (iPhone Xs (Max), Xr et Watch Series 4), mais aussi par quelques déceptions. On attendait Tim Cook et son équipe au tournant concernant un possible iPad Pro 2018 et surtout du côté des accessoires, il n’en a rien été. Les AirPods 2 ont dû se contenter d’une brève apparition dans la vidéo d’introduction de la keynote, tandis que l’AirPower a brillé par son absence.

Dévoilée pour la première fois en 2017, la solution de charge sans-fil d’Apple avait séduit par sa capacité à prendre en charge jusqu’à trois appareils en même temps. De l’iPhone à l’Apple Watch en passant par les AirPods, la plupart des terminaux marqués d’une Pomme sont concernés par ce qui devait amener la marque vers un « futur sans fil ». Sur son site, la firme de Cupertino annonçait même que son accessoire de chargement sans fil serait « disponible en 2018 ». Les mois ont passé et nous apprenions en juin qu’Apple avait finalement repoussé la sortie de sa station de charge sans fil à septembre. Tous les regards étaient donc tournés vers la keynote, mais Apple a pris soin de ne faire aucune mention d’AirPower, ni même d’évoquer la recharge sans fil des nouveaux iPhone.

AirPower

© Apple

Selon John Gruber, toujours à l’affût de l’actualité d’Apple, personne ne souhaite aborder le sujet du côté de Cupertino « même en off ». Sur son blog, il revient sur l’événement de rentrée d’Apple et affirme que « l’AirPower est vraiment et complètement foutu ». Le blogueur explique que des défauts de conception sont venus contrecarrer les plans d’Apple et empêche la sortie du chargeur sans-fil.

Un problème de chauffe pourrait sonner la fin de l’AirPower

« Il y a quelque chose au niveau de la conception avec plusieurs bobines qui le [l’AirPower] rend trop chaud – beaucoup trop chaud », écrit John Gruber. Il ajoute : « Il y a des ingénieurs qui ont regardé le design du AirPower et qui ont dit qu’il ne pourrait jamais fonctionner thermiquement, et maintenant ces mêmes ingénieurs ont ce regard suffisant qui signifie « je vous l’avais dit ». L’an dernier, Apple a apparemment été influencé par des arguments selon lesquels ils pourraient trouver un moyen de ne pas le rendre chaud. Ils avaient clairement tort. Je pense qu’ils ont soit dû repartir à zéro et recommencer à zéro avec une conception complètement différente, soit ils ont décidé d’abandonner et ils ne veulent tout simplement pas le dire ».

Une version confirmée par le spécialiste Sonny Dickson qui va encore plus loin. Il évoque en effet trois problèmes majeurs. Comme le blogueur John Gruber, il revient dans un article sur les difficultés liées à la gestion de la chaleur. Sonny Dickson confirme que l’appareil produit actuellement « beaucoup trop de chaleur », ce qui entraîne une baisse des performances et peut conduire jusqu’à l’arrêt de la recharge. Autre problème, la puce personnalisée qui fonctionne avec une version allégée d’iOS aurait du mal à fonctionner correctement à cause de la chaleur.

Là encore, c’est le nombre de bobines de charge (entre 21 et 24) qui est au cœur du problème. De tailles différentes, elles doivent accueillir les trois principaux appareils à recharger (AirPods équipés d’un boîtier spécial, iPhone et Apple Watch), mais le mécanisme est « extrêmement difficile à élaborer ou à améliorer ». En plus du problème de chaleur, inhérent à ce type de chargeur, les ingénieurs d’Apple rencontrent des problèmes matériels et logiciels concernant la communication entre l’AirPower et les appareils placés sur le tapis.

AirPower AirPods

L’AirPower est uniquement évoqué sur la page dédiée aux AirPods © Capture d’écran (Apple.com)

Dernier point qui semble enterrer encore un peu plus la solution d’Apple, la conception ne serait tout simplement pas la bonne. Il faudrait redessiner l’AirPower pour qu’il soit « légèrement plus épais et plus grand », explique Sonny Dickson. Bien qu’il soit encore possible que le chargeur d’Apple ou un appareil similaire soit proposé avant la fin de l’année, cela est « très peu probable ». Pour l’heure, Apple s’efforce de faire disparaître de son site tous les éléments évoquant son dispositif de charge sans fil. Une quasi-disparition qui laisse craindre que l’AirPower ne soit qu’un vaporware.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.