LaboFnac

Alphabet détient désormais plus de liquidités qu’Apple

Le duel à distance entre Google et Apple continue. Alphabet, maison-mère du géant du web, détient désormais plus d'argent en réserve que son rival avec 117 milliards de dollars en cash.

Alphabet, la société mère de Google, a dépassé Apple our devenir l’entreprise détenant le plus de cash au monde. Le Financial Times rapporte qu’Alphabet dispose d’une trésorerie nette de 117 milliards de dollars au deuxième trimestre. À titre de comparaison, Apple ne dispose désormais « que » de – déduction faite de la dette – 102 milliards de dollars. La société basée à Cupertino a longtemps dominé ce classement avec un trésor de guerre parfois estimé entre 250 et 268 milliards de dollars entre 2017 et 2018.

google

© Creative Commons

Apple dispose toujours d’une trésorerie confortable désormais estimée à 211 milliards de dollars. Une réserve impressionnante qui ne tient toutefois pas compte de la dette de la société, laquelle s’élève à environ 108 milliards de dollars. Les choix d’Apple sont d’ailleurs à l’origine de ce passage témoin symbolique. Les réserves du fabricant de l’iPhone ont chuté de 61 milliards de dollars en deux ans, la marque était alors sommet avec 163 milliards de dollars disponibles dans ses caisses. Apple a depuis profité des réformes fiscales américaines pour rapatrier une partie de son trésor et le reverser à ses actionnaires. Ainsi, la société californienne a dépensé 122 milliards pour racheter des actions et dans des dividendes au cours des 18 derniers mois.

Pendant ce temps, la réserve de cash d’Alphabet a augmenté de 20 milliards de dollars, malgré de lourds investissements dans l’immobilier. De plus, les rachats d’actions d’Alphabet « ont été dérisoires », note le Financial Times. « Au cours des quatre années qui se sont écoulées depuis qu’elle [la société Alphabet] a commencé à racheter ses propres actions, elle n’a dépensé en moyenne que 1,7 milliard de dollars par trimestre ».

Un cadeau empoisonné ?

Une différence de politique qui permet à choisir à Google de détrôner son rival pour devenir le « Roi du cash ». Un titre honorifique qui n’est pas forcément une bonne nouvelle pour Alphabet. Le géant américain est déjà dans le viseur de la Commission européenne qui multiplie les amendes (en milliards d’euros) à son égard, et plus récemment dans celui de Washington. Les États-Unis viennent en effet de lancer une enquête antitrust contre les géants de la tech. La fortune de Google pourrait également accroître la pression des actionnaires qui aimeraient eux aussi obtenir leur part du gâteau.

Enfin, si Alphabet dispose aujourd’hui de la plus grande réserve de cash, la firme reste à bonne distance de ses principaux concurrents sur le plan de la capitalisation boursière. Première entreprise à valoir 1 000 milliards de dollars en bourse, Apple a profité de son bon troisième trimestre pour revenir à ce niveau et se placer juste derrière Microsoft. Revenu au premier plan, la multinationale informatique est aujourd’hui la seule entreprise à avoir une capitalisation de plus 1 000 milliards de dollars. L’autre géant à avoir franchi cette barre, Amazon, dépasse aujourd’hui les 900 milliards de dollars tandis la capitalisation boursière d’Alphabet oscille autour des 850 milliards de dollars.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.