LaboFnac

Altice pourrait finalement renoncer au rachat de Molotov

Ça coince entre Altice et Molotov, si bien que le rachat de la plateforme par la société de Patrick Drahi pourrait tomber à l'eau. Une situation dont pourrait profiter Xavier Niel.

Fin janvier, Altice France annonçait être entré « en discussion exclusive » pour prendre une participation majoritaire dans Molotov. La plateforme OTT avait émis le souhait de trouver des partenaires stratégiques et négociait avec le groupe de Patrick Drahi. Ce dernier devait prendre une participation majoritaire et permettre à Molotov d’accélérer son développement en France et à l’international.

Quelques mois plus tard, Les Échos annoncent que ce rachat semble compromis et que les négociations entre les deux parties sont au point mort. Une source proche du dossier explique : « Les négociations sont au point mort à ce stade, dit un haut cadre, proche du dossier. Molotov ne parvient pas à s’accorder avec tous ses actionnaires, en particulier les petits (…) On ne peut jamais dire jamais et les négociations ne sont formellement pas stoppées [mais il existe] une forte probabilité pour l’opération n’aboutisse pas ».

Molotov Altice

© Molotov

Xavier Niel en embuscade

Une situation surprenante dans la mesure où l’accord devait être gagnant-gagnant pour Molotov et Altice. Après des discussions avec France Télévisions, Molotov indiquait vouloir devenir « le Spotify de la télé » avec ce rachat tandis qu’Altice espérait faire progresser ce service qui revendique plus de 7 millions d’utilisateurs. Très vite, le bouquet RMC Sport s’était invité sur la plateforme, confirmant le rapprochement. Finalement, la start-up pourrait se tourner vers Xavier Niel, si l’on en croit le site l’Opinion. Ce dernier explique que « le patron de Free et prêt à participer à une nouvelle augmentation de capital via son fonds d’investissement Kima/NJJ ». Les bons rapports entre Xavier Niel et Jean-David Blanc, le président de Molotov, pourraient faciliter les discussions et permettre au fondateur du FAI de doubler Patrick Drahi.

De son côté, Molotov se trouve dans une situation financière délicate depuis de nombreux mois. La plateforme cherchait l’an dernier à lever 50 millions d’euros et doit trouver des partenaires pour assurer son avenir.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.