LaboFnac

Android 9 Pie sonne la fin de l’enregistrement des appels

Avec l'arrivée d'Android 9 Pie, Google a décidé de supprimer une fonctionnalité qui a longtemps accompagné son OS : la possibilité d'enregistrer des appels téléphoniques. Les applications tierces ne pourront plus en profiter, à moins de rooter son smartphone.

Google a officialisé la nouvelle version d’Android il y a quelques jours. Cette neuvième mouture – déjà déclinée en version « Go » – apporte sont lot de nouveautés, mais se retrouvent amputer de certaines fonctionnalités. Le site XDA Developpers rapporte qu’Android 9 Pie ne permettra plus aux utilisateurs d’enregistrer des appels téléphoniques. Il s’agit d’une petite surprise puisque les rumeurs qui ont accompagné cette nouvelle version ont régulièrement évoqué l’arrivée d’une fonctionnalité native permettant de réaliser ce type d’enregistrement.

Android 9 Pie

© Capture d’écran (Android.com)

Finalement, Mountain View a décidé de prendre la direction opposée et de bloquer complètement cette possibilité. Ce n’est pas la première fois que le géant américain fait un pas dans ce sens. Lors de la sortie d’Android 6.0 Marshmallow, il avait supprimé les API qui permettaient de conserver une trace de ses échanges, laissant les développeurs travailler sur de nouvelles méthodes. Des applications tierces en ont alors profité pour se faire une place sur le Play Store, mais elles ne pourront plus accéder à cette fonction avec Android 9 Pie. Les développeurs de CallRecorder – ACR et BoldBeast Android Call Recorder ont confirmé que Google avait supprimé la solution de contournement qu’ils utilisaient jusqu’ici. Il sera toujours possible d’en profiter, à condition de rooter son appareil.

Google souhaite-t-il renforcer ses positions en matière de vie privée et de sécurité ?

Cette décision surprenante de la firme californienne pourrait s’expliquer par une volonté de renforcer la sécurité de son système. En effet, l’enregistrement et la diffusion d’une conversation constituent une atteinte à la vie privée et peuvent être sanctionnés pénalement, notamment en France. Google pourrait donc avoir fait le choix de mieux protéger la vie privée de ses utilisateurs, une décision qui ne manquerait pas de faire sourire les opposants à la puissante société américaine. Néanmoins, les questions liées à la légalité de cette pratique diffèrent d’un pays à l’autre, il est donc étonnant de voir la firme supprimer totalement cette possibilité.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.