LaboFnac

Android : les mises à jour arrivent de plus en plus vite

Google a peut-être trouvé la formule avec Treble et Android One pour déployer les nouvelles versions de son OS plus rapidement. La mise à jour vers Android 9.0 Pie a ainsi mis moins de temps avant d'être proposée sur les principaux smartphones des constructeurs, selon Android Authority.

Le déploiement des mises à jour Android est lent et fait généralement l’objet de critiques de la part des utilisateurs. Il faut très souvent s’armer de patience avant de goûter aux dernières nouveautés sur un smartphone Android, ce que les utilisateurs d’iPhone ne manquent jamais de mentionner. Contrairement à Apple qui a la main mise sur son célèbre smartphone, Google est tributaire des constructeurs qui mettent parfois plusieurs mois avant de proposer des mises à jour. La seule option pour profiter au plus vite de la version la plus récente d’Android est de s’orienter vers la gamme Pixel de Google.

Android 9 Pie

© Google

Historiquement, les autres fabricants ont été beaucoup moins fiables avec un calendrier qui varie. Sony avait expliqué durant l’été pourquoi le déploiement d’une mise à jour Android prenait du temps, évoquant une longue phase de préparation et beaucoup de tests. Si les utilisateurs perdent parfois patience, il s’agit aussi d’un problème de taille pour Google qui peine à endiguer les problèmes de fragmentation de son OS. Mais le géant américain a peut-être trouvé un début de solution, comme l’explique Android Authority.

Spécialisé dans l’actualité du système de Google, le site s’est penché sur le nombre de jours écoulés entre la date de sortie d’une version Android et son arrivée sur les principaux smartphones des constructeurs. Cette liste comprend notamment la série Galaxy S de Samsung, la gamme Huawei P et les modèles G de LG. En moyenne, les constructeurs ont mis 192 jours avant de proposer Android 7.0 Nougat sur leurs terminaux haut de gamme. La version Oreo (Android 8.0) est arrivée un peu plus rapidement, elle aura mis – en moyenne – 170 jours avant d’être proposée. La très bonne surprise vient d’Android 9.0 Pie qui a fait son apparition sur les principaux flagships beaucoup plus rapidement. La dernière mouture de l’OS mobile de Google a « seulement » mis 118 jours avant d’être livrée.

Android 9.0 Pie est arrivé plus rapidement que ses prédécesseurs

Outre les Pixel qui ont directement pu en profiter (avec l’Essential Phone PH-1), on retiendra les belles performances de Sony (67 jours avant de livrer Android 9.0 Pie sur sa gamme Xperia X) et OnePlus (71 jours). Samsung, Huawei et Xiaomi ont quant à eux été sensiblement plus rapides en proposant des mises à jour avant 2019. Les Galaxy S9, P20 Pro et Mi 8 qui figurent parmi les téléphones Android les plus vendus embarquent par exemple Pie.

Notons enfin que les flagship ne sont pas les seuls à être déjà passés à Android 9.0 Pie. De nombreux appareils sous Android, notamment chez Nokia ou Xiaomi, profitent eux aussi de la neuvième version de l’OS. Concernant LG et HTC, ils sont absents du comparatif car les mises à jour sont toujours attendues sur le segment haut de gamme. Le HTC U12+ n’a pas encore reçu la mise à jour et le G7 y aura droit au premier trimestre. En revanche, ces deux marques proposent déjà Pie sur le G7 One (sous Android One) et le U11 Life.

Pour Android Authority, cette amélioration est due au projet Treble et à Android One. Lancé en 2017, Treble a aidé les principaux fabricants à mettre à jour les smartphones sous Oreo plus rapidement tandis que le programme Android One met avant un déploiement rapide des nouveautés. Créé en 2014, il a vraiment pris son envol il y a quelques mois et séduit aujourd’hui de plus en plus de fabricants. Même s’il y a du mieux, tout n’est pas parfait et le dernier rapport de Google concernant la fragmentation de son système ne mentionne toujours pas l’existence de Pie.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.