LaboFnac

Android P : vers un support natif de la reconnaissance d’iris

La prochaine version du système d'exploitation mobile Android va intégrer le support natif de la reconnaissance d’iris. Il sera alors plus facile pour les différents constructeurs d'incorporer un scanner d'iris dans leurs smartphones.

L’authentification biométrique tend à s’imposer sur nos smartphones. On retrouve notamment des lecteurs d’empreintes digitales ainsi que la reconnaissance faciale dans un très grand nombre de terminaux. Cette dernière est disponible depuis Android 4.0 Ice Cream Sandwich, mais elle a pris son temps avant de réellement s’imposer. En effet, cette technologie a gagné en popularité lorsque Apple a proposé Face ID sur son iPhone. Depuis, les principaux fabricants de smartphones incluent cette fonctionnalité, comme OnePlus sur son OnePlus 5T. C’est désormais au tour des scanners d’iris de se démocratiser et Android P devrait avoir son rôle à jouer.

Galaxy S9 l S9+ Biometric Authentication

© Samsung

En effet, le site XDA Developpers s’intéresse aux fonctionnalités qui seront proposées dans la prochaine version d’Android et annonce que Google se penche sur la reconnaissance d’iris. Jusqu’ici, c’est le géant Samsung qui vante les mérites de cette solution et en a fait un argument. Le numéro un mondial estime que le scanner d’iris est l’authentification biométrique la plus sûre. Ce dernier a fait son apparition pour la première fois sur le Galaxy Note 7, un modèle qui n’a pas fait long feu sur le marché. Résultat, l’arrivée de cette fonctionnalité est passée inaperçue, mais Samsung a continué de travailler sur cette technologie. La reconnaissance d’iris était de retour sur les Galaxy S8 et S8+, mais aussi sur le Galaxy Note 8 et les Galaxy S9 et S9+. Ces derniers ont été présentés lors du Mobile World Congress 2018 qui se tient actuellement à Barcelone.

Avec un support officiel de la part de Google, d’autres fabricants pourraient être tentés de proposer un scanner d’iris dans leurs smartphones.

Quid de la sécurité et de la vie privée ?

Toutefois, les technologies d’authentification biométrique – comme le lecteur d’empreintes digitales ou le scanner d’iris – ne sont pas forcément plus sûres qu’un bon vieux mot de passe. On a par exemple pu voir qu’une simple photo suffisait à tromper le scanner d’iris du Galaxy S8. Pour plus d’efficacité et de sécurité, Samsung a opté pour une nouvelle fonction baptisée « Intelligent Scan » sur son Galaxy S9. Son nouveau smartphone utilise à la fois la reconnaissance faciale et d’iris.

Enfin, le recours à de tels dispositifs peut présenter des risques pour la vie privée des utilisateurs comme l’explique la CNIL.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.