LaboFnac

Android Q apportera un système de bulles pour faciliter le multitâche

La seconde bêta d’Android Q est désormais disponible, et elle laisse entrevoir une nouveauté intéressante. Grâce à un système de bulles, il devrait être plus simple de jongler entre plusieurs applications.

La prochaine version d’Android est évidemment en préparation chez Google, mais la firme compte aussi sur la contribution des développeurs pour en peaufiner les nouveautés depuis le mois dernier. Rappelons en effet que la première bêta d’Android Q, comme se fera sans doute appeler cette version jusqu’à son lancement, a été distribuée à la mi-mars. Plusieurs de ces nouveautés sont donc déjà connues, comme l’optimisation de l’interface pour les écrans pliables, le système d’autorisation enrichi pour l’accès à certaines données personnelles ou encore la mise à disposition des données de profondeur récoltées par les capteurs photo dédiés pour les applications tierces. Et l’on en connaît désormais un peu plus encore, puisqu’une seconde bêta est disponible depuis peu.

Des bulles pour jongler plus facilement entre les applications

La mise à jour Android Q Beta 2 poursuit évidemment le travail déjà engagé pour adapter le système aux écrans pliables et améliorer la sécurité, mais permet aussi de découvrir une nouveauté absente de la première bêta. Elle a été baptisée « Bubbles » et entend faciliter le multitâche en permettant de garder toujours à l’écran un accès rapide à des applications ou du moins leur contenu grâce à un système de bulles. Cliquer sur l’une d’elles ouvrirait alors une fenêtre dans laquelle il serait possible de reprendre une activité laissée en arrière-plan, sans avoir à cesser celle en cours. Une fonction particulièrement pratique pour les conversations, et qui n’est d’ailleurs pas sans rappeler le système de bulles de Messenger. Samsung propose également une fonction « affichage intelligent des pop-us » très similaire au sein de sa surcouche.

Bubbles d'Android Q

Bubbles d’Android Q © Google

Google n’a donc rien inventé, mais un support natif devrait permettre de profiter de ce système astucieux avec davantage d’applications, et c’est donc évidemment une bonne chose. La firme n’hésite pas d’ailleurs à mettre en avant d’autres cas d’usage que celui des discussions, comme la prise de notes ou la traduction, et présente aussi son système de bulles comme un moyen simple de se rappeler de tâches à effectuer. Reste désormais à savoir si les développeurs adopteront rapidement les Bubbles d’Android Q, puisque d’eux dépendra évidemment le nombre d’applications compatibles. Mais laissons déjà à Google le soin d’en achever le développement. S’il suit le même planning qu’au cours des dernières années, il lui reste encore quelques mois pour cela, puisque la nouvelle version de son OS mobile devrait alors faire ses débuts durant l’été.

Mathieu Freitas

Mathieu Freitas

Journaliste


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.