LaboFnac

L’ANFR fait encore retirer un smartphone de la vente

L'ANFR a épinglé quatre smartphones pour des dépassements de taux d'émissions d'ondes autorisés (DAS). Trois d'entre eux ont été corrigés, mais un mobile a été retiré de la vente : le Neffos X1 TP902.

Le 8 avril dernier, on apprenait que l’opérateur historique Orange a été contraint de rappeler un téléphone de marque blanche vendu à son nom, le Hapi 30. L’ANFR a en effet épinglé ce produit en raison d’un dépassement du DAS autorisé, et le régulateur expliquait à ce moment-là que le mobile pourrait ne pas être le seul concerné.

neffos x1

© Neffos

L’Agence Nationale des Fréquences (ANFR) annonce aujourd’hui deux choses. La première, c’est qu’elle a contraint trois constructeurs a corriger leurs smartphones, du moins de manière logicielle. Il s’agit des Alcatel Pixi 4-6, Echo Star Plus et Huawei Honor 8 (2,11 W/kg). Le Pixi a d’abord été mesuré à 2,04 W/kg, et la version 01005 réduit l’émission à 1,58 W/kg. L’Echo Star Plus a été mesuré à 2,05 W/kg, et la version V02_20180307 de son logiciel permet de revenir à 1,41 W/kg. Enfin, le Honor 8, d’abord évalué à 2,11 W/kg, est désormais à 1,45 W/kg avec la version FRD-L09C432B394.

Cette réduction d’émission par correctif logiciel peut paraître étonnante, et on imagine que les constructeurs ont dû brider les performances de leurs appareil pour arriver à ce compromis qui permet de laisser les mobiles sur le marché. Un autre n’a par contre pas eu cette chance : le Neffos X1 TP902 de TP-Link.

Pour ce terminal, l’ANFR a mesuré 2,52 W/kg et a proposé au constructeur de corriger cela via un firmware. TP-Link a cependant préféré retirer le mobile du commerce. Neffos met aussi en place un programme d’échange, à cette adresse, et invite les utilisateurs à y faire appel (gratuitement) avant le 16 août prochain.

Romain Challand

Romain Challand

Journaliste


    Contenus associés

    Partager cet article :

    Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.