LaboFnac

App Store : Apple réduit sa commission pour les petits développeurs

Apple réduira bientôt à 15 % la commission prélevée aux petits développeurs proposant des applications sur l'App Store. Elle était sous le feu des critiques depuis plusieurs semaines.

Face aux critiques sur la politique de son App Store, Apple a décidé de réduire la commission qu’il prélève sur les ventes d’applications et de services pour les « petits » développeurs. Le géant de Cupertino vient d’annoncer un nouveau programme pour les développeurs qui réalisent moins d’un million de dollars de chiffre d’affaires annuel sur son magasin. Appelé « App Store Small Business Program« , il permet de bénéficier de la commission de 15 % que propose Apple et sera disponible à partir du 1er janvier 2021.

Apple iPhone SE 2020

© LaboFnac

Jusqu’à présent, la commission prélevée par Apple s’élevait à 30 % du prix du produit la première année et 15 % les années suivantes. Désormais, les nouveaux et les petits développeurs pourront profiter d’emblée de ce taux réduit à condition de ne pas dépasser le million de dollars en revenus App Store au cours de l’année. Si une entreprise dépasse ce seuil, le taux de commission standard (30 %) est appliqué pour le reste de l’année, indique Apple. Enfin, si elle repasse en dessous du million au cours d’une future année civile, elle pourra à nouveau bénéficier de la réduction de 15 % sur la commission pour l’année suivante.

Sous le feu des critiques, Apple réplique

Selon la firme californienne, ce programme « arrive à un moment décisif pour les petites structures et les développeurs indépendants, qui doivent continuer à travailler et à innover malgré une situation économique sans précédent ». Apple fait référence à la pandémie qui « a conduit de nombreuses entreprises à se tourner vers le numérique ». Un argument recevable qui permet surtout au groupe de faire oublier les nombreuses critiques des éditeurs. Depuis quelques mois, les commissions exigées par Apple et ses pratiques commerciales font l’objet d’enquêtes des autorités de régulation. Des sociétés comme Epic Games, Spotify ou Match Group (Tinder) ont critiqué les méthodes du géant américain, n’hésitant pas à former une coalition contre l’App Store. D’autres firmes telles que Microsoft ou Facebook ont également contesté les pratiques de la marque à la pomme.

Pour ces derniers comme pour les autres applications dont le bénéfice est supérieur à un million de dollars, le taux de commission standard de 30 % continue néanmoins à s’appliquer.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.