LaboFnac

Apple assure n’utiliser que des énergies renouvelables

Depuis quelques années, Apple veut rendre sa pomme plus verte et multiplie les actions dans le domaine environnemental. La firme californienne annonce aujourd'hui que tous ses sites sont alimentés à 100 % par de l’énergie renouvelable.

Entre Apple et l’écologie, ça n’a pas toujours été l’amour fou. La firme s’est régulièrement fait épingler par Greenpeace, figurant à la dernière place de plusieurs classements il y a quelques années. Avec Steve Jobs puis Tim Cook, Apple a pris un nouveau virage et a fait de l’environnement une priorité. Un discours bien rodé – comme souvent chez Apple – pour rendre la pomme plus verte et des actes. Greenpeace a salué les efforts d’Apple en matière d’écologie et la firme n’a pas décidé de s’arrêter en si bon chemin.

Sous l’impulsion de Tim Cook, Apple se veut fervent défenseur de la vie privée et de l’environnement. Le PDG multiplie les sorties sur ces deux sujets, n’hésitant pas à critiquer son homologue Mark Zuckerberg ou s’en prendre à Donald Trump. Certains ne manqueront pas de noter que l’actuel PDG d’Apple multiplie ces derniers mois les positions politiques sur de nombreux sujets. Concernant l’environnement, la première entreprise mondiale par capitalisation boursière (862 milliards de dollars ce lundi) a annoncé aujourd’hui que tous ses sites à travers le monde sont désormais alimentés à 100 % par de l’énergie propre.

Apple énergies renouvelables

© Apple

Apple champion de la protection de l’environnement ?

Dans son communiqué, Apple qualifie d’« exploit » ce passage aux énergies renouvelables. La firme explique qu’il porte sur les magasins, les bureaux, les centres de données, ainsi que les sites en colocation dans 43 pays, y compris les États-Unis, le Royaume-Uni, la Chine et l’Inde. La firme de Cupertino ajoute que ses fournisseurs vont également suivre le mouvement. Ainsi, neuf nouveaux partenaires de la chaîne de production se sont engagés à alimenter toute leur production pour Apple avec de l’énergie propre. On notera notamment la présence de Pegatron qui produit des iPhone en Chine et le Taïwanais Quanta Computer qui s’occupe des Mac. Au total, on recense 23 fournisseurs qui ont décidé de s’engager dans cette démarche.

« Nous sommes résolus à laisser derrière nous un monde meilleur. Après des années de travail, nous sommes fiers d’avoir atteint cette étape importante », a déclaré Tim Cook, CEO d’Apple. « Nous allons continuer de repousser les limites du possible lorsqu’il s’agit des matériaux contenus dans nos produits, de la façon dont nous les recyclons, de nos sites et de notre travail avec nos fournisseurs afin de mettre au point des sources créatives et avant-gardistes d’énergie renouvelable. Nous savons que notre avenir en dépend. »

Côté chiffres, on retiendra qu’Apple compte actuellement 25 projets opérationnels d’énergie renouvelable dans le monde, soit une production de 626 mégawatts de capacité de génération (dont 286 mégawatts de projets d’énergie solaire créés en 2017). La société ajoute que plus de 15 autres projets sont encore en construction. Une fois qu’ils seront achevés, plus de 1,4 gigawatt de production d’énergie renouvelable propre sera réparti sur 11 pays.

Parmi les projets d’énergie renouvelable d’Apple, on notera la présence de l’Apple Park. Le géant américain affirme que son nouveau siège social, situé à Cupertino, est désormais le plus grand bâtiment de bureaux certifié LEED Platinum d’Amérique du Nord. Il est alimenté à 100 % par de l’énergie renouvelable provenant de plusieurs sources, notamment une installation de panneaux solaires sur le toit de 17 mégawatts et 4 mégawatts de piles combustibles à biogaz, sous le contrôle d’un microréseau avec stockage de pile. La firme ajoute qu’elle revend même de l’énergie propre au réseau d’énergie public lors des périodes de faible occupation du bâtiment. Sur le sol chinois, plus de 485 mégawatts de projets éoliens et solaires ont été créés dans six provinces pour faire face aux émissions en amont de la production.

Encore des progrès à faire

Apple s’offre ici une jolie publicité en mettant en avant ses nombreux projets, mais la Pomme pourrait être encore plus verte. Le géant américain travaille encore avec des fournisseurs – et des sous-traitants – qui n’ont pas accès à une énergie propre, notamment en Chine. Certes, ils n’entrent pas dans les chiffres d’Apple, mais ils sont directement liés à son activité. Techniquement, Apple n’est donc pas alimenté à 100 % par des énergies renouvelables, comme le note The Verge.

C’est également le cas de certains Apple Store qui sont reliés aux réseaux électriques municipaux et ne peuvent pas utiliser, de façon fiable, de l’énergie renouvelable. En effet, il n’est pas toujours possible de déterminer la source ou la propreté de l’énergie utilisée. Pour compenser, Apple a trouvé une solution, elle achète des RECs (Renewable Energy Certificates) ou certificats d’énergie renouvelable pour environ 34 % de son utilisation selon Engadget. Ces derniers garantissent la propreté de la source d’énergie.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.