LaboFnac

iPhone : l’ogre Apple dévore 92% des bénéfices de la téléphonie mobile

La sortie des iPhone 7 et 7 Plus semble avoir porté chance à Apple qui, outre son statut de premier vendeur de smartphones au dernier trimestre, aurait engrangé la quasi-totalité des bénéfices du secteur, d'après Canaccord Genuity. Néanmoins, la méthodologie de l'étude soulève quelques interrogations.

La publication des derniers résultats trimestriels d’Apple l’a confirmé : doté d’une prise jack ou non, l’iPhone se porte comme un charme, et s’est écoulé (toutes versions confondues) à 78,29 millions d’unités au dernier trimestre 2016, lequel correspond au premier trimestre de l’année fiscale 2017. De quoi générer 54,378 milliards de dollars de chiffre d’affaires, comme Apple le précise dans ce document. D’après les chiffres du cabinet Strategy Analytics, cela a aussi permis au fabricant de passer devant les 77,5 millions de smartphones vendus par Samsung sur la même période, et de prendre la première place au classement mondial des vendeurs de smartphones.

iPhone 7

Si Apple a vendu plus de mobiles, qu’en est-il des bénéfices liés à cette performance ? À en croire l’étude de Canaccord Genuity, la Pomme maintient le cap observé depuis plus d’un an, en s’offrant une très large part des bénéfices générés par le marché du smartphone dans son ensemble. Le cabinet indique en effet qu’Apple, qui a vendu au dernier trimestre environ 17,8 % des 438,7 millions de smartphones écoulés toutes marques confondues, s’octroie 92 % des profits du marché. En cause évidemment, sa stratégie haut de gamme, puisque le prix moyen de vente de ses appareils avoisinait alors les 700 dollars, quand celui des terminaux de Samsung restait sous la barre des 200 dollars. Le Coréen, comme les autres marques évaluées par Canaccord Genuity, propose un éventail de mobiles s’étirant de l’entrée de gamme à très bas prix jusqu’au haut de gamme de type Galaxy S7. Sans oublier que le retrait de son Galaxy Note 7 des étals à l’automne 2016 a amputé les finances de la marque d’une partie de son profit. Qui se chiffre au final à 9% des bénéfices du secteur, toujours d’après Canaccord Genuity.

Peu de constructeurs rentables

Le cabinet financier livre une étude partielle du marché mobile, puisqu’il évalue essentiellement Apple, Samsung, Microsoft, LG, Sony et BlackBerry, précisant d’ailleurs que hormis Apple et Samsung, seuls les deux derniers présentent une activité mobile rentable (autour de 1 % des bénéfices du secteur). De manière assez étonnante, il est à noter que Huawei, troisième vendeur de smartphones, ne figure pas parmi les marques évaluées. En l’absence de résultats financiers publiés par la marque, on se contentera de relever qu’en Chine et d’après le cabinet d’études IDC, Huawei a écoulé 22,9 millions de produits contre 17,9 millions un an plus tôt, mais a cédé cette année sa première place à son compatriote Oppo, passé de 11,7 à 24,5 millions de ventes.

Laure Renouard

Laure Renouard

Journaliste - Fonctionne aussi hors connexion


Contenus associés

Comments are closed.

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.