LaboFnac

Apple décide de supprimer la publicité dans Shazam

Apple a enfin confirmé l'acquisition de Shazam et annonce que l'application sera bientôt accessible sans publicité sur iOS et Android. Une décision qui permet d'en savoir plus sur le modèle choisi par Cupertino.

On le savait depuis quelques semaines déjà, Shazam est enfin tombé dans le giron d’Apple suite au feu vert accordé par la Commission européenne. Cependant, la firme de Cupertino – occupée par sa keynote de rentrée et le lancement de ses nouveaux iPhone – s’était montrée discrète à ce sujet. Dans un communiqué publié cette semaine sur son site, Apple a officiellement confirmé l’acquisition de Shazam et évoque ses projets concernant la célèbre application d’identification musicale.

Shazam Apple iPhone Xs

© Apple

Oliver Schusser, vice-président d’Apple Music, revient tout d’abord sur la « longue histoire » qu’entretient le géant américain avec Shazam. Cette dernière fut en effet « l’une des premières apps disponibles au lancement de l’App Store », un statut particulier qui a très vite permis à Shazam de se faire un nom et de devenir incontournable. Cupertino rappelle que l’application a été téléchargée plus d’un milliard de fois dans le monde et qu’elle est utilisée pour identifier plus de 20 millions de morceaux de musique chaque jour. Symbole du lien fort qui unit les deux entreprises, le service de reconnaissance musicale a été intégré à Siri lors du lancement d’iOS 8.

La fin de la publicité sur iOS et Android

Avec ce rachat, pour un montant estimé à 400 millions d’euros, on s’attend à ce qu’Apple renforce l’intégration dans ses différents systèmes d’exploitation et rapproche Shazam de son service Apple Music. La firme américaine reste mystérieuse sur ses intentions, mais fait une première annonce de taille. L’application proposera « bientôt » une expérience sans publicité à tous les utilisateurs et sans interruption. Les versions iOS et Android sont concernées par cette décision qui devrait au passage sonner la fin de Shazam Encore, la version premium du service qui se démarque par l’absence de publicités.

Lors de son passage devant la Commission européenne, Apple avait rassuré l’institution sur ses projets. Cette dernière avait finalement retenu qu’Apple Music et Shazam étaient des services complémentaires et que cette acquisition « ne réduirait pas la concurrence sur le marché de la diffusion numérique de musique en continu ». Il faut toutefois s’attendre à que le service de streaming musical californien soit fortement mis en avant, au détriment de ses rivaux Deezer ou Spotify.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.