LaboFnac

Apple en discussions avancées pour racheter la division modem d’Intel

Apple négocierait le rachat de la division modem d'Intel pour 1 milliard de dollars. La firme de Cupertino souhaite renforcer son indépendance en développant ses propres puces, alors qu'Intel s'est récemment retiré du marché des puces 5G.

L’américain Apple a longtemps cru pouvoir se passer des puces de Qualcomm dans ses prochains iPhone. En conflit avec son célèbre fournisseur, la firme de Cupertino avait fait le choix de se tourner vers Intel en attendant l’arrivée de ses propres puces. Finalement, et après des années de désaccord, Apple et Qualcomm ont enterré la hache de guerre en avril. Un accord-surprise en grande partie liée aux difficultés d’Intel pour finaliser son modem 5G.

Apple Store

© Apple

Grand perdant de la réconciliation entre les deux ex-meilleurs ennemis, Intel avait annoncé dans la foulée son retrait du marché des puces 5G. Après de premières rumeurs en juin, le Wall Street Journal révèle que cette activité pourrait finalement tomber dans l’escarcelle d’Apple. Le quotidien américain, qui cite des sources proches du dossier, rapporte que le géant de Cupertino est « en négociations avancées » pour racheter la division modem du fondeur de Santa Clara.

Apple veut reprendre la main

Apple serait prêt à débourser « 1 milliard de dollars ou plus » (environ 900 millions d’euros) pour mettre la main sur un portefeuille de brevet et des ingénieurs liés à cette division. L’accord pourrait être conclu « dans la semaine à venir », précisent les sources du Wall Street Journal. Cette acquisition permettrait à Apple d’accélérer le développement de ses propres puces et ainsi renforcer son indépendance. Malgré son nouvel accord avec Qualcomm, la firme californienne cherche en effet à avoir le contrôle sur les composants essentiels de ses appareils et travaille sur ses propres solutions. Mi-mai, nous rapportions que les puces « maison » d’Apple ne devraient être livrées qu’en 2025.

Le modem XMM 8160 © Intel

En rachetant l’activité d’Intel, le fabricant d’iPhone gagnerait du temps en mettant notamment la main sur le modem 5G XMM 8160. Initialement, cette puce devait être disponible en fin d’année 2019 et prendre place dans les iPhone de 2020. Les difficultés du géant de Santa Clara ont toutefois bousculé les plans d’Apple qui a préféré signer un très cher accord avec Qualcomm pour ne pas prendre de retard dans la course à la 5G. Avec cette vente, Intel pourrait se débarrasser d’une activité dans laquelle il nourrit plus d’ambition. Néanmoins, si les modems smartphones ne l’intéressent plus, le groupe avait confirmé que la 5G restait une « priorité stratégique ».


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.