LaboFnac

Apple domine un marché des wearables en forte hausse

Le marché des wearables (objets connectés qui se portent) est en forte croissance au troisième trimestre 2019, porté par un Apple en très grande forme. Déjà leader, la firme de Cupertino profite d'une hausse de ses ventes pour creuser l'écart avec la concurrence.

Les ventes de wearables ont continué de progresser au troisième trimestre 2019, confirmant le potentiel des technologies portables (ou mettables). Après un démarrage timide, ces objets connectés que l’on porte sur soi comme les montres et bracelets connectés ou les casques et écouteurs sont parvenus à s’imposer. Selon les dernières estimations du cabinet d’analyse IDC, les ventes mondiales de wearables ont atteint 84,5 millions d’unités au troisième trimestre de 2019, soit une hausse annuelle de près de 95 % (+94,6 %).

Apple AirPods v2

© Labo Fnac

Déjà leader quasi incontesté du marché, Apple est le grand gagnant de la croissance de ce secteur. La firme de Cupertino profite de la popularité de l’Apple Watch et de ses écouteurs AirPods et Beats pour asseoir sa domination. Au troisième trimestre 2019, Apple a en effet écoulé 29,5 millions de wearables, contre 10 millions sur la même période en 2018. Ces ventes presque triplées se traduisent par une croissance de 195,5 % sur un an et une part de marché de 35 %. Le lancement des AirPods Pro et la baisse de prix de la Watch Series 3 devraient permettre à Apple de consolider sa position à court terme.

Apple et le reste du monde

La société de Tim Cook n’est pas la seule à profiter de la bonne santé du marché. Autrefois surnommé « l’Apple chinois », Xiaomi continue sa marche en avant avec 12,4 millions de wearables vendus dans le monde (+66 % sur un an) et 14,6 % de parts de marché, faisant de la firme chinoise un solide deuxième. Sans surprise, la gamme Mi Band a fortement aidé Xiaomi avec plus de 10 millions de bracelets expédiés. La troisième place revient à Samsung avec 8,3 millions d’appareils connectés écoulés, dont de nombreux Galaxy Buds, montres connectées et produits sous la marque JBL.

Toujours dans le viseur des États-Unis, Huawei est absent du podium mais se console en enregistrant la croissance la plus élevée (+202,6 %). Le groupe est passé de 2,3 à 7,1 millions de wearables écoulés et profite notamment de l’élan patriotique des consommateurs chinois. Ainsi, 80 % de ses expéditions ont été effectués en Chine. Récemment rachetée par Google, Fitbit se classe cinquième avec une croissance très faible. Cela peu s’expliquer par incertitude qui règne sur l’avenir de la marque depuis son acquisition par le géant du Web.

Wearables fabricants Q3 2019

© IDC

Les casques et écouteurs connectés progressent

Le marché des wearables profite de la progression des hearables, un sous-marché qui inclut les appareils connectés pour les oreilles tels que les casques et écouteurs. Cette catégorie représente à elle seule près de la moitié du marché des wearables au troisième trimestre, suivis des bracelets et montres connectées. « Les hearables sont devenus le nouveau produit incontournable pour le marché des wearables », explique Ramon T. Llamas, directeur de recherche pour l’équipe Wearables d’IDC.

Wearables Q3 2019

© IDC

La progression des produits audio dotés de fonctionnalités connectées est directement liée à la disparition de la prise casque des smartphones. Dans le sillage d’Apple, de nombreux constructeurs ont fait ce choix, laissant le champ libre aux écouteurs sans fil. Selon IDC, cette tendance « s’est poursuivie avec des écouteurs intégrants des fonctions supplémentaires qui améliorent ou étendent l’expérience audio » et la baisse des prix avec « certains [modèles] passant sous la barre des 20 dollars ».


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.