LaboFnac

Apple : des excuses et de nouvelles mesures après l’affaire des écoutes Siri

Critiqué pour son programme d'écoute des conversations Siri, Apple a présenté ses excuses. La firme de Cupertino annonce également de nouvelles mesures pour une meilleure protection de la vie privée.

L’été a été mouvementé pour les géants des nouvelles technologies suite aux révélations de Bloomberg ou du Guardian concernant leurs programmes d’écoute. Les GAFAM (Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft) ont tous reconnu avoir écouté certaines conversations privées afin de rendre leurs services plus efficaces. Le média britannique avait dévoilé fin juillet l’existence d’un telle pratique chez Apple, poussant la firme de Cupertino à suspendre l’analyse par des employés ou des sous-traitants de conversations d’utilisateurs.

Apple Siri

© Capture d’écran (Apple)

Dans un communiqué, le géant américain est revenu sur sa décision et présente ses excuses à ses utilisateurs. « Nous savons que certains clients s’inquiètent des révélations récentes concernant l’analyse des enregistrements vocaux de Siri par des employés, effectuée dans le cadre du processus d’évaluation qualité de Siri et désignée par le terme de « notation ». Face aux craintes des utilisateurs, nous avons immédiatement suspendu la notation humaine des requêtes envoyées à Siri et avons entamé un examen minutieux de nos pratiques et nos méthodes », assure la firme. « Nous avons par conséquent décidé d’apporter quelques changements à Siri », ajoute-t-elle.

Trois changements sont évoqués par la marque à la pomme. Premièrement, elle assure que les enregistrements audio des interactions avec Siri ne seront plus conservés par défaut. « Nous continuerons à utiliser des transcriptions générées par ordinateur pour améliorer les performances de Siri », précise Apple. Deuxièmement, les utilisateurs vont pouvoir choisir ou non de participer à l’amélioration de Siri en lui donnant accès à des échantillons audio de leurs requêtes. Soucieux de préserver son image, Apple espère néanmoins que « de nombreux utilisateurs » lui feront confiance et « aideront Siri à évoluer ». L’entreprise assure que les données seront protégées et que les utilisateurs pourront se retirer du programme « à tout moment ». Enfin, elle indique que les les clients choisissant de participer auront l’assurance que seuls des employés Apple seront autorisés à écouter des échantillons audio de leurs interactions avec Siri. « Notre équipe effacera tous les enregistrements audio relevant d’un déclenchement accidentel de Siri », ajoute Apple.

Apple licencie des centaines de personnes

Selon The Guardian, cette affaire est les changements apportés par Apple ont entraîné le licenciement de plusieurs centaines d’employées. Plus de 300 personnes ont été remerciées dans la seule usine de Cork en Irlande et de nombreuses personnes travaillant pour des sous-traitants d’Apple ont vu leur contrat prendre fin. Ces dernières étaient chargées de vérifier les enregistrements Siri à la recherche d’éventuelles erreurs. La marque assure que son programme consistait à passer en revue un « infime » échantillon – moins de 0,2 %, avec leurs transcriptions – des enregistrements audio de Siri. « Nous cherchions par exemple à savoir si l’utilisateur avait intentionnellement réveillé Siri, si Siri avait bien compris la requête, et si la réponse fournie était pertinente », précise la firme.

La sortie d’Apple intervient à quelques jours de la présentation des nouveaux iPhone. Tim Cook et ses équipes ont pour ambition de faire de leur société une championne de la vie privée. La firme a renforcé sa communication dans ce domaine pour se démarquer de ses rivaux comme Google, dont les méthodes sont régulièrement contestées. Ces révélations ne faisaient donc pas les affaires d’Apple qui tient a rappeler que « la confidentialité est un droit fondamental » et que son programme est actuellement suspendu. La firme précise qu’elle envisage « de le redémarrer cet automne, après la sortie de [ses] mises à jour logicielles », et seulement après avoir apporté les changements évoqués précédemment.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.