LaboFnac

Apple lance un nouveau MacBook Air et met à jour le Mac mini

Apple tenait aujourd'hui un keynote qui était l’occasion pour Cupertino d'évoquer autre chose que ses iPhone. Au programme de l'ultime conférence produits de l'année 2018 : de nouveaux Macs et iPad Pro.

Tim Cook et Apple avaient donné rendez-vous à New York en milieu d’après-midi (heure française) pour annoncer de nouveaux produits.

Le MacBook Air passe enfin au Retina

La firme de Cupertino a débuté avec l’une des annonces les plus attendues, l’arrivée d’un nouveau MacBook Air. Après avoir annoncé que 100 millions de Mac sont actifs dans le monde – un nouveau record pour Apple -, le géant californien a dévoilé un MacBook Air avec écran Retina (4 millions de pixels, soit 2560 x 1600 pixels). L’ultra-portable de la Pomme de 13,3 pouces s’offre 48 % de couleurs en plus, un nouveau design avec des bords réduits, un clavier papillon de 3e génération, Touch ID ainsi que la puce maison Apple T2. Cette dernière s’occupe de la partie sécurité se voit aussi confier des missions liées aux performances (SSD, caméra, secure boot…) comme sur l’iMac Pro et les MacBook Pro.

MacBook Air 2018

© Apple

Le nouveau MacBook Air récupère également un trackpad 20 % plus large avec Force Touch, comme sur les MacBook Pro. Du côté des dimensions, Apple indique qu’il est 10 % plus fin et 17 % plus léger (1,2 kg). À l’intérieur, on retrouve un processeur Intel i5 dual-core de huitième génération, jusqu’à 16 Go de mémoire vive et un SSD jusqu’à 1,5 To présenté comme étant 60 % plus rapide qu’aujourd’hui. L’autonomie annoncée est de 12 heures en navigation web et 13 heures de musique sur iTunes. Enfin, il embarque le strict minimum avec deux ports USB-C ainsi qu’une prise mini-jack 3,5 mm et des haut-parleurs 25 % plus puissants. À noter que le nouveau portable d’Apple est fabriqué avec 100 % d’aluminium recyclé.

Le nouveau MacBook Air est disponible à partir de 1 349 euros dans sa version de base (Core i5, 8 Go de RAM et 128 Go de stockage SSD) avec des précommandes qui débutent aujourd’hui et une livraison à partir du 7 novembre.

Mac mini : un retour en toute discrétion

Les machines portables ne sont pas les seules à profiter de l’événement pour se montrer. Le Mac mini refait parler de lui et le constructeur a décidé de lui offrir sa plus importante mise à jour… depuis 2013. Voici quatre ans que le petit ordinateur de bureau de Cupertino n’avait pas évolué, la firme préférant miser sur les iPad Pro ou MacBook. Grand oublié des derniers keynotes, le Mac mini conserve son design et s’offre une nouvelle couleur (gris sidéral).

Mac mini 2018

© Apple

Les principaux changements se situent sous le capot, Apple présente le nouveau Mac mini comme cinq fois plus performant que leurs prédécesseurs. Une information qui vaut ce qu’elle vaut, la comparaison entre une machine de 2013 et une de 2018 n’étant pas forcément très pertinente. Quoi qu’il en soit, il y a du nouveau pour le Mac mini qui passe aux processeurs Intel Core i3, i5 et i7 (4 ou 6 coeurs) de huitième génération (Coffee Lake). Un bond en avant pour l’ordinateur qui se voit lui aussi doté d’une puce T2.

Le Mac mini pourra être plutôt « costaud » puisqu’il peut embarquer jusqu’à 64 Go de RAM et abandonne le HDD pour passer au SSD jusqu’à 2 To. Des configurations musclées seront donc proposées sur cette machine qui embarque deux ports USB-A, un port Ethernet (10 Gb/s), quatre USB-C (Thunderbolt 3) et un port HDMI. Comme le MacBook Air, les précommandes débutent aujourd’hui pour une disponibilité le 7 novembre et un prix de départ de 899 euros (Core i3, 8 Go de RAM, SSD de 128 Go).


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.