LaboFnac

Apple Plans : avec leur sac à dos, les employés de la Pomme sillonnent les zones piétonnes

Apple cherche à améliorer la précision de son application de cartographie Plans. La firme américaine envoie des employés cartographier des zones piétonnes, aux moins aux USA, pour enrichir ses itinéraires piétons.

Les derniers smartphones d’Apple sont plébiscités pour leurs performances (voir nos tests des iPhone Xs, iPhone Xs Max et iPhone Xr), ils le sont également pour l’efficacité de leur système d’exploitation, iOS 12. Ce qui ne signifie pas pour autant que leurs applications natives convainquent entièrement. En témoigne le cas d’Apple Plans. Si la Pomme ne fournit pas de statistiques quant au taux d’usage de l’application, lancée en 2012 pour concurrencer l’outil de Google, le titre a longtemps subi les critiques des utilisateurs qui en raillaient le manque de précision. Toutefois, Apple travaille depuis 2015 à enrichir son titre, envoyant ses propres émissaires cartographier les routes, à l’aide de leurs propres véhicules. Et Cupertino ne s’arrête pas là.

Améliorer les itinéraires piétons

Comme le note Digital Trends, Apple se penche aujourd’hui sur les zones accessibles uniquement à pied, à savoir les voies piétonnes et autres chemins. Des employés de la firme devraient sillonner d’ici quelques jours diverses zones californiennes, à commencer par les comtés de Los Angeles, San Francisco, Santa Clara, Santa Cruz et San Mateo jusqu’au 23 décembre. Ils seront munis de sac à dos eux-mêmes équipés de caméras et de capteurs permettant de cartographier des passages inaccessibles en voiture. Il est également à noter qu’Apple publie sur son site la liste des villes et régions que sillonneront au cours des semaines à venir ses voitures, en Angleterre, dans les îles anglo-normandes et aux États-Unis.

En parallèle, le service Maps de Google profite de mises à jour régulières. Le service de Mountain View s’appuie sur l’expertise de Waze, acquis en 2013, pour notamment enrichir ses fonctions dédiées aux automobilistes. L’application permettra bientôt de signaler des accidents et radars, du moins outre-Atlantique, puisque cette dernière fonctionnalité n’est pas autorisée dans l’Hexagone. Maps multiplie les options sociales, permettant depuis peu à des groupes d’amis de voter pour des lieux de sortie, ou encore à des particuliers d’envoyer des messages à des commerces et entreprises.

Laure Renouard

Laure Renouard

Journaliste - Fonctionne aussi hors connexion


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.