LaboFnac

Apple : le premier iPhone 5G devrait sortir en 2020

Apple prendra son temps avant de lancer son iPhone 5G. Alors que les premiers smartphones 5G sous Android arriveront en 2019, le géant de Cupertino attendra 2020. La disponibilité de la 5G et les difficultés d'Intel avec son modem ont convaincu Apple de se montrer patient.

La 5G est encore loin pour la plupart des utilisateurs, mais elle fait déjà beaucoup parler d’elle et intéresse les constructeurs. Ils sont nombreux à avoir prévu de lancer des smartphones 5G dès 2019, c’est notamment le cas chez Lenovo, Huawei/Honor, OnePlus ou encore Xiaomi. Le géant Samsung ne devrait pas non plus traîner et pourrait lui aussi dévoiler une variante 5G de son Galaxy S10 histoire de ne pas se laisser distancer par ses rivaux chinois. Du côté d’Apple, on préfère prendre le temps avant d’intégrer les dernières nouveautés, et la marque à la pomme ne devrait pas être parmi les tout premiers à se lancer dans la 5G.

Test LaboFnac iPhone XS

© Fahim Alloul / LaboFnac

D’après les informations obtenues par Fast Company, le premier iPhone 5G ne sortira pas avant 2020. Cette source « qui connaît les plans d’Apple » indique que le géant américain prévoit d’utiliser le modem 8161 d’Intel, qui devrait être gravé en 10 nm. Si tout se passe comme prévu, Intel sera le seul fournisseur de modems iPhone, ce qui permettra à Apple de se passer des services de Qualcomm. En effet, Cupertino est en conflit ouvert avec le géant américain des puces mobiles depuis plusieurs mois et a déjà décidé de se passer des modems de Qualcomm sur ses iPhone 2018. La dernière sortie du fabricant de semi-conducteurs, qui réclame 7 milliards de dollars de redevances à Apple, ne devrait pas améliorer les relations entre les deux parties.

Apple a donc commencé à travailler avec le modem 8160 d’Intel, le précurseur du modèle 8161 qui va servir pour le prototypage et tester l’iPhone 5G. Toutefois, Apple ne serait pas satisfait du résultat proposé par Intel et rencontrerait des problèmes de dissipation de chaleur. Selon Fast Company, les ondes millimétriques utilisées par la 5G nécessitent de la puissance et provoquent la libération de niveaux d’énergie thermique supérieurs à la normale à l’intérieur du téléphone, si bien que la chaleur peut être ressentie à l’extérieur du téléphone. De plus, ce défaut affecte aussi la durée de vie de la batterie.

MediaTek, le plan B qu’Apple aimerait éviter

Une situation qui empêche Apple de suivre la cadence de ses rivaux sous Android, mais le géant californien reste confiant, toujours d’après Fast Company. Les problèmes rencontrés actuellement ne sont pas assez graves pour qu’Apple aille se fournir chez Qualcomm. Le fondeur rencontre d’ailleurs un problème identique avec son modem X50. Pour garder toutes ses options ouvertes et en cas de problème persistant, Apple discute avec MediaTek au sujet de la fourniture potentielle de puces de modem 5G. L’entreprise taïwanaise de semi-conducteurs travaille aussi sur un modem 5G, mais MediaTek développe généralement des puces pour des appareils moins haut de gamme que les iPhone. Pour Apple, il ne s’agirait que d’un plan B en cas d’échec d’Intel et Cupertino reste pour l’heure convaincu que son fournisseur pourra corriger les problèmes.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.