LaboFnac

Apple s’offre le « Netflix des magazines » et renforce ses services

Le géant de Cupertino a annoncé l'acquisition du service de presse numérique Texture. Surnommé le Netflix des magazines, il permet aux utilisateurs de souscrire à un abonnement mensuel et d'accéder à plus de 200 magazines. Pour Apple, ce rachat vient renforcer sa position dans la presse numérique.

Alors que son service Apple Music continue sa progression, Apple a annoncé avoir signé un accord pour acquérir Texture. Lancé en 2010, ce kiosque numérique permet d’accéder à plus de 200 magazines pour 9,99 dollars par mois. La marque à la Pomme s’est en réalité offert Next Issue Media LLC qui édite celui qu’on surnomme le Netflix des magazines. Le montant de cette transaction n’a pas été dévoilé.

Apple Texture

© Apple

Apple veut lutter contre la désinformation

« Nous sommes ravis d’accueillir Texture au sein d’Apple, ainsi que son impressionnant catalogue de magazines publiés par certains des plus grands éditeurs au monde », a déclaré Eddy Cue, vice-président senior des services et logiciels Internet. Et d’ajouter : « Nous estimons qu’il est primordial de proposer un journalisme de qualité provenant de sources fiables, afin que les utilisateurs puissent continuer de lire des articles bien pensés qui les passionneront ». Le CEO de Next Issue Media/Texture se dit pour sa part « heureux de l’acquisition de Next Issue Media et son app primée Texture par Apple ». Il précise également que « l’équipe de Texture et ses propriétaires actuels, Condé Nast, Hearst, Meredith, Rogers Media et KKR, se réjouissent également et sont très enthousiastes à l’idée de cette évolution. Nous ne pouvions imaginer meilleur acquéreur ou plus bel avenir pour ce service ».

Selon un porte-parole d’Apple, cité par le Washington Post, le géant américain n’a pas prévu d’intégrer Texture au sein d’Apple News à court terme. Avec ce rachat, la firme consolide son offre média et se pose comme une alternative à Facebook. Le réseau social était devenu l’interlocuteur privilégié des éditeurs, mais il est devenu « un partenaire difficile » et « parfois capricieux » note le Washington Post. En janvier, Mark Zuckeberg a annoncé un changement de l’algorithme de son fil d’actualité. Une modification qui n’a pas forcément ravi les sites d’informations. Pour Apple, ce choix pourrait lui permettre de renforcer ses relations avec la presse et les médias. Le géant américain mise beaucoup sur les services pour réduire sa dépendance à l’iPhone.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.