LaboFnac

Apple se tourne vers le cloud de Google pour héberger ses services iCloud

Ce n'était qu'une rumeur, née en 2016, mais c'est désormais officiel. Apple utilise les serveurs de Google pour son service iCloud et Microsoft semble faire les frais de ce rapprochement.

Dans son « Guide de sécurité pour iOS », la firme de Cupertino confirme qu’elle utilise le cloud de Google pour son service iCloud. Une information repérée par le site américain CNBC qui confirme ainsi les rumeurs concernant un rapprochement entre les deux géants.

Plusieurs médias avaient annoncé en 2016 qu’Apple était un client de Google. Cette annonce n’avait pas été confirmée par la firme de Cupertino. Depuis quelques années, Apple s’appuyait sur les plateformes de cloud coupting Microsoft Azure et Amazon Web Services pour héberger les services iCloud.

Apple

Google remplace Microsoft

La firme de Redmond semble d’ailleurs être le grand perdant de ce rapprochement puisqu’on ne trouve plus mention de Microsoft Azure dans la dernière version du document publié par Apple. En effet, on peut désormais lire (PDF) qu’iCloud « divise chaque fichier en plusieurs blocs qu’il chiffre à l’aide de l’algorithme AES-128 et d’une clé SHA-256 dérivée du contenu de chaque bloc ». Les blocs chiffrés du fichier sont ensuite stockés « sans aucune information susceptible d’identifier l’utilisateur, dans des services de stockage tiers comme S3 et Google Cloud Platforme ». Apple ajoute que « les clés et les métadonnées du fichier sont stockées par Apple dans le compte iCloud de l’utilisateur ». Une précision importante pour la marque à l’origine de l’iPhone qui se présente comme un défenseur de la vie privée. Une position qui permet à Apple de se distinguer de Google, ce dernier fait régulièrement l’objet de critique à ce sujet.

La firme de Mountain View a récemment déclaré que son cloud public et sa gamme d’applications de productivité basées sur le cloud G Suite génèrent un chiffre d’affaires de 1 milliard de dollars par trimestre. En prenant la place de Microsoft Azure, Google confirme ses ambitions sur ce secteur dominé par Amazon Web Services (5,11 milliards de dollars de chiffres d’affaires).

En plus d’Apple, Google compte parmi ses clients des entreprises comme Kroger, PayPal, Snap et Spotify.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.