LaboFnac

Apple au travail sur un clavier hybride pour les MacBook ?

Un nouveau brevet déposé par Apple aux États-Unis décrit un clavier à la fois physique et tactile qui pourrait intégrer de futurs MacBook.

Fin 2016, Apple présentait un nouveau MacBook Pro au clavier remanié. La ligne de commandes supérieure y était remplacée par un écran tactile ouvrant la voie à de nouvelles interactions. Mais cette Touch Bar, comme elle a été baptisée, semble n’être finalement qu’un avant-goût de ce que prépare actuellement la firme. À l’avenir, c’est l’ensemble du clavier des MacBook qui pourrait être tactile. Une idée qui n’est d’ailleurs pas nouvelle puisqu’elle est déjà à l’origine de plusieurs brevets déposés par Apple. Mais une nouvelle entrée a récemment été publiée par le Bureau américain des brevets et des marques de commerce. Et elle est pour le moins intéressante.

Tactile, sans abandonner les touches physiques

La différence avec ce nouveau brevet, c’est qu’il décrit un clavier à la fois physique et tactile, alors que les précédents balayaient les touches physiques. Apple pourrait ainsi ajouter un niveau d’interactions supplémentaire sans pour autant bouleverser les habitudes de ses utilisateurs. Plus exactement, le document, soumis le 6 octobre 2017, explique qu’un « clavier mécanique et sensible au toucher peut accepter des commandes tactiles exécutées sur la surface des touches ». Il est en outre indiqué qu’un mode dédié permettra de bloquer le mouvement des touches et d’éviter ainsi les fausses manipulations en utilisation tactile.

Schéma du clavier hybride imaginé par Apple

© Apple

Aucun exemple concret n’est donné afin de démontrer la pertinence de ce clavier hybride, mais il est assez facile d’imaginer comment la navigation pourrait s’en trouver facilitée tant il est fréquent de se heurter aux limites du pavé tactile. Il est aussi bon de rappeler que le concept n’est pas réellement nouveau. BlackBerry propose des claviers similaires sur ces smartphones depuis le Passport, et améliore ainsi le confort de saisie notamment. Bien sûr, la frappe, autant que la navigation d’ailleurs, diffère d’un smartphone à un ordinateur, mais il ne fait aucun doute qu’Apple saura lui aussi trouver des usages intéressants. Tant est qu’il en poursuive le développement.

Rappelons en effet que le dépôt d’un brevet ne garantit pas que la technologie qu’il décrit sera finalement exploitée. La firme de Cupertino pourrait donc aussi décider d’abandonner tout simplement l’idée d’un clavier hybride.

Mathieu Freitas

Mathieu Freitas

Journaliste


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.