LaboFnac

Apple TV+ : Tim Cook fait stopper la production d’une série sur Gawker

Selon les informations du New York Times, le PDG d'Apple a bloqué un projet de série portant sur Gawker. La firme californienne, ainsi que Tim Cook, avait rencontré des différends avec le site à sensation.

Dans l’ombre de Netflix et Disney+ , Apple TV+ tente de se frayer un chemin à sur le marché du streaming vidéo. Les équipes du service de vidéos à la demande d’Apple travaillaient depuis quelque temps sur Scraper, une série sur le controversé groupe Gawker Media. Le site à sensation née en 2003 pouvait se targuer d’être l’un des médias indépendants les plus fréquentés (62 millions de visiteurs uniques par mois) à sa faillite en 2016. Impliqué dans une affaire de sextape, Gawker Media avait été condamné à verser 140 millions de dollars à l’ancien catcheur Hulk Hogan pour violation de la vie privée. L’histoire a poussé des anciens de Gawker à proposer une série à Apple pour son service de streaming. Plusieurs épisodes étaient déjà terminés, mais la série ne verra pas pas le jour sur Apple TV+.

apple tim cook

© Creative Commons

Le New York Times rapporte que Tim Cook a eu vent de ce projet et n’a pas hésité à contacter, en personne, un cadre d’Apple. Le PDG d’Apple s’est dit « surpris d’apprendre que sa société réalisait une série sur Gawker », faisant part de son « opinion nettement négative » à l’égard du groupe de médias. Face à l’avis de son patron, Apple a décidé de faire machine arrière et de mettre fin au projet.

Pourquoi Tim Cook a-t-il décidé de bloquer une série ?

Réputé pour sa propension à garder la main sur ses produits, la décision de Tim Cook concernant une série à de quoi surprendre. Par le passé, la firme californienne avait eu maille à partir avec Gawker après que le site Gizmodo (alors détenu par Gawker Media) a présenté l’iPhone 4 deux mois avant son annonce. L’« affaire Gizmodo » avait bousculé la toile, Apple n’ayant pas apprécié de voir les secrets de son iPhone être révélés au grand jour. Sur un plan personnel, Tim Cook n’entretient pas non plus de bons termes avec Gawker.com. Le site sensationnaliste n’avait pas hésité à évoquer l’orientation sexuelle du PDG d’Apple en le présentant comme le « gay le plus puissant des États-Unis » dès 2011. Victime d’outing, Tim Cook avait fait le choix de révéler son homosexualité en 2014 dans une lettre publiée sur le site de  Bloomberg.

Une décision qui pose question

Si ces différentes affaires peuvent expliquer la décision de Tim Cook, le New York Times s’interroge sur le fait de voir le PDG de « l’une des plus grandes entreprises du monde, qui témoigne devant le Congrès et négocie avec la Chine, décide[r] aussi des émissions de télévision qui seront diffusées ». Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que Tim Cook intervient directement pour retoquer un projet. Le Wall Street Journal avait rapporté en 2018 que le patron d’Apple avait refusé un biopic sur le rappeur Dr Dre « car il y avait trop de violence et de nudité ». La marque à la pomme n’a pas fait de commentaire, mais son vice-président des services et logiciels, Eddy Cue, avait déclaré à ses partenaires que « les deux choses que nous [Apple] ne ferons jamais sont la nudité pure et dure et la Chine ».


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.