LaboFnac

L’application Clubhouse vaut désormais 4 milliards de dollars

Lancée il y a tout juste un an, la jeune pousse est parvenue à boucler une troisième levée de fonds. Alors que la concurrence s'intensifie, l'application Clubhouse est désormais valorisée à 4 milliards de dollars.

Conséquence de l’épidémie de la Covid-19, les internautes ont adopté de nouveaux usages en se tournant davantage vers les plateformes de streaming, les jeux vidéo ou les plateformes de visioconférence. Clubhouse a également profité du contexte sanitaire pour prendre son envol en misant sur l’audio. Lancée il y a un an, l’application étonne avec ses salons de conversations uniquement audio et connaît un succès fulgurant. L’engouement semble être un peu retombé et Clubhouse connaît ses premières difficultés, mais la plateforme reste néanmoins en vogue. Elle vient de boucler une troisième levée de fonds, qui selon Bloomberg et Reuters, valorise la firme à 4 milliards de dollars. Sur son blog, Clubhouse revient sur cet épisode et rappelle avoir déjà finalisé une levée de fonds en janvier dernier pour « accueillir davantage d’utilisateurs », « développer [son] infrastructure » et « redoubler d’efforts pour soutenir nos créateurs ».

Clubhouse logo

© Clubhouse

« Depuis, notre croissance a été plus rapide que prévu et Clubhouse s’est étendu à des centaines de pays dans le monde », explique le groupe pour justifier le recours à une nouvelle levée de fonds. Clubhouse ne communique pas le montant levé, mais il permet à l’application d’être valorisée à 4 milliards de dollars, soit quatre fois plus qu’en janvier, et de s’approcher du montant évoqué lors de son possible rachat par Twitter. Nous avions alors indiqué que ces discussions pouvaient être le signe d’une nouvelle campagne pour Clubhouse. Notons que ce tour de table a été mené par la société de capital-risque Andreessen Horowitz, avec la participation des fonds DST Global, Tiger Global et de l’homme d’affaires Elad Gil.

Clubhouse joue son avenir

L’entreprise reconnaît avoir rencontré « quelques difficultés » avec ses serveurs et que ses algorithmes ne sont plus en mesure de faire face à cette croissance. Elle explique que ce financement va lui permettre de « renforcer considérablement » ses équipes afin de « soutenir la croissance à l’international ». Clubhouse souhaite également « investir dans des fonctionnalités de localisation et d’accessibilité » ou encore lancer de nouveaux programmes. L’application souhaite de surcroît mener à bien certains projets déjà en cours comme la rémunération des créateurs de contenus ou le lancement d’une version Android. Cette dernière est très attendue pour permettre à Clubhouse, toujours accessible uniquement sur invitation et sur iOS, de rivaliser avec Twitter et Facebook. Le premier propose depuis quelques mois Spaces tandis que le réseau social de Mark Zuckerberg vient de dévoiler sa propre riposte, les Live Audio Rooms.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.