LaboFnac

Après le L16, Light préparerait un smartphone avec plus de 5 capteurs photo

Connue pour son appareil photo doté de 16 capteurs, le L16, la start-up Light tenterait actuellement d’adapter sa technologie sur un smartphone. Son appareil photo pourrait comprendre plus de 5 capteurs.

La combinaison de plusieurs capteurs photo est utilisée depuis quelques années déjà pour contourner le manque de place au sein des smartphones et étendre leurs capacités de prise de vue, mais il reste rare d’en trouver plus de deux au sein d’un même module. Le P20 Pro de Huawei est aujourd’hui l’une des rares exceptions, cumulant trois capteurs au dos. D’autres fabricants pourraient toutefois le surpasser prochainement. Il était notamment question, dans des rumeurs datant du début d’année, d’un Nokia 9 doté de cinq capteurs à l’arrière, et c’est encore un autre modèle qui nous intéresse aujourd’hui. Il n’a pas encore de nom, mais serait en cours de développement chez Light, la start-up à l’origine du fameux L16, un appareil photo compact doté de 16 capteurs et pouvant produire, grâce à eux, des clichés de 52 mégapixels.

Light L16

Light L16 © Light

De 5 à 9 capteurs photo

Si elle n’est donc pas spécialisée dans les smartphones, il faut tout de même rappeler que ce même L16 tournait sous Android et s’appuyait sur un Snapdragon 820. Il n’en était donc déjà pas loin, comme sur la forme d’ailleurs. Mais Light aurait toutefois décidé de repartir d’une feuille blanche à en croire les informations recueillies par le Washington Post, qui évoque plusieurs prototypes équipés de 5 à 9 capteurs au dos. Il est en outre rapporté que le nouveau design de Light peut capturer des images de 64 mégapixels, mais aussi que les performances en basse luminosité ont été améliorées. Des effets de profondeur avancés sont également mentionnés.

Nous n’en apprendrons malheureusement pas beaucoup plus sur ce projet pour l’instant, mais la start-up aurait prévu une annonce officielle avant la fin d’année. Reste encore à espérer que la production sera un peu plus rapide que pour le L16, dont les livraisons avaient débuté près de deux ans après son annonce. La présence de Foxconn parmi les principaux actionnaires de Light, principalement connu pour assembler les iPhone d’Apple, est encourageante. On rappellera également que le L16 est aujourd’hui encore facturé plus de 2000 euros à l’achat. Il sera donc aussi intéressant de voir combien pourrait coûter ce smartphone pour le moins prometteur.

Prototype de Light phone

© Light (via le Washington Post)

Mathieu Freitas

Mathieu Freitas

Journaliste


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.