LaboFnac

Arcade : Apple présente son service de jeu vidéo par abonnement

Apple a dévoilé Arcade lors de conférence "It’s Show Time", un service de jeu par abonnement accessible depuis l'App Store. Disponible à l'automne, il permettra d'accéder à une centaine de jeux exclusifs sans publicité et sans achats intégrés.

La conférence « It’s Show Time » d’Apple a été marquée par plusieurs annonces fortes. Outre la présentation d’Apple TV+ et de News+, la Pomme a présenté un service de jeux par abonnement baptisé Apple Arcade. Alors que son grand rival Google a annoncé il y a quelques jours Stadia, sa plateforme de cloud gaming qui doit révolutionner l’industrie du jeu vidéo, la firme de Tim Cook va continuer miser sur le mobile. Apple (et son iPhone) a toujours eu un rapport particulier avec l’univers du jeu vidéo et iOS s’est très vite imposé comme une plateforme de choix pour jouer. L’App Store compte « près de 300 000 jeux gratuits et payants » et ne manque d’ailleurs pas de mettre en avant les jeux, profitant même d’un onglet dédié.

Apple Arcade

© Apple

Un catalogue de plus de 100 titres exclusifs, le prix reste inconnu

Avec son service de jeux par abonnement, le géant américain veut passer un nouveau cap. Apple Arcade proposera plus de 100 jeux exclusifs, dont des créations originales de pointures du secteur comme Hironobu Sakaguchi (créateur de Final Fantasy), Ken Wong (fondateur du studio Moutains et lead designer du jeu mobile Monument Valley) ou encore Will Wright (concepteur de la série des SimCity et des Sims). La firme explique vouloir « redéfinir l’univers du gaming » avec les jeux Arcade et précise que son nouveau service ne présentera ni annonce ni suivi publicitaire. De plus, les titres seront complets et ne requerront aucun achat supplémentaire (modèle freemium). Ils se veulent aussi respectueux de « la vie privée des utilisateurs ». On sait que Tim Cook et ses équipes mettent régulièrement en avant cet aspect qui sonne aussi comme un tacle à certains de ses rivaux.

Apple Arcade

© Apple

Pour la firme californienne, les « jeux payants sont souvent salués par la critique et plébiscités par le public, mais la concurrence avec les jeux gratuits étant rude, même les meilleurs d’entre eux touchent un public restreint ». L’objectif d’Apple Arcade et de sa « formule simple d’un abonnement unique » est de mettre en avant ces jeux en touchant « plus d’un milliard de clients de l’App Store ». Le service sera lancé à l’automne 2019 dans plus de 150 pays, dont la France, au sein d’un nouvel onglet de l’App Store sous iOS, macOS et tvOS. Il sera ainsi possible de joueur sur les appareils mobiles (iPhone, iPad), ordinateurs (Mac) et téléviseurs (via l’Apple TV) de la marque à la Pomme.

Apple Arcade arrive en France à l’automne

Un système de sauvegarde dans le cloud permettra aux joueurs abonnés de reprendre leur partie là où ils l’avaient laissée, même lorsqu’ils changent d’appareil. À noter que tous les jeux seront jouables hors ligne et un certain nombre permettront d’utiliser une manette. Dans son catalogue de « plus de 100 nouveaux jeux », Apple évoque la présence de jeux développés par Annapurna Interactive, Bossa Studios, Cartoon Network, Finji, Giant Squid, Klei Entertainment, Konami, LEGO, Mistwalker Corporation, SEGA, Snowman, ustwo « et de dizaines d’autres éditeurs ». En plus des majors, le service proposera des jeux orignaux créés par « des développeurs indépendants reconnus ».

Apple Arcade

© Apple

Outre le choix des jeux qui viendront garnir sa plateforme, Apple assure qu’il contribue aux coûts de développement et collabore « étroitement » avec les créateurs pour donner naissance aux jeux. Si Apple Arcade a une date de disponibilité, le prix de l’abonnement n’a pas été communiqué. En revanche, on sait qu’il sera possible de partager son abonnement, sans coût supplémentaire, grâce au partage familial. Les différentes annonces d’Apple lors de cette keynote viennent confirmer le tournant stratégique de la marque. Cupertino mise de plus en plus sur les services pour compenser la baisse des ventes d’appareils (dont l’iPhone). Les revenus liés aux activités de services d’Apple ont fortement progressé ces dernières années, Tim Cook a fixé pour objectif d’atteindre la barre des 50 milliards de dollars d’ici 2021.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.