LaboFnac

Archos Diamond Omega : premiers pas dans le haut de gamme (photos et prise en main)

Archos dévoile son tout nouveau smartphone issu de son partenariat avec la marque Nubia. Le Diamond Omega vise le segment du très haut de gamme, inédit chez la marque hexagonale.

Archos n’a pas froid aux yeux. En partenariat avec la marque chinoise Nubia, avec laquelle la marque française a collaboré au début de l’été pour le lancement de ses Diamond Alpha, elle présente aujourd’hui un Diamond Omega franchement positionné sur le segment haut de gamme et cousin européen du tout nouveau Nubia Z17S. Son objectif assumé : proposer à moindre coût ce qui n’est habituellement accessible que par le biais de l’import, indique-t-elle. Ou plus simplement de se poser en alternative à des terminaux de type OnePlus 5, commercialisé uniquement via le site de la marque ou des marketplaces. Archos, lui, compte vendre son téléphone chez les revendeurs habituels, voire chez au moins un opérateur, au prix de 499 euros.

Archos Diamond Omega

Pourquoi Archos est-il si confiant ? Tout simplement parce qu’il frappe fort avec ce Diamond Omega. Son mobile affiche en effet un écran de 5,7 pouces dans un boîtier relativement compact et léger (170 grammes), dont il occupe 83 % de la façade. Une dalle LTPS affichant 2040 x 1920 pixels (Full HD+) et arborant un ratio 17:9 pour le moins incongru, mais efficace. À première vue d’ailleurs, le résultat est probant, les couleurs paraissant vives et contrastées. La vitre 2,5D (Gorilla Glass 4) renforce l’impression de confort de ce smartphone qui tient bien en main, avec ses formes arrondies.

Archos Diamond Omega

Son design global est du reste classique. Proposé uniquement en bleu nuit, il présente un dos en verre – comme toujours, les traces de doigt y sont légion et mieux vaut investir dans une coque – protégé par du Gorilla Glass 4. Son lecteur d’empreintes est situé au dos, tandis que côté connecteurs, un USB Type-C est disponible sous le téléphone. Pour une question de gain de place, assure Archos, bien que son mobile mesure 8,5 mm d’épaisseur, la prise jack disparaît, mais la marque fournit un adaptateur pour prise audio. Globalement, on retrouve un design efficace et dans l’air du temps, avec quelques détails rouges (touches virtuelles de navigation dans l’écran et cerclage de l’appareil photo dorsal) typiques de Nubia.

Archos Diamond Omega

C’est pourtant du côté des performances que le smartphone joue les gros bras. Alors que la marque a fait de l’entrée-milieu de gamme sa spécialité, elle ose une combinaison de Snapdragon 835 signé Qualcomm et de 8 Go de mémoire vive, avec 128 Go de stockage (non extensible), deux ports pour cartes SIM et une batterie de 3100 mAh. Difficile à la prise en main de prendre ce smartphone à défaut, même si nous attendons des tests poussés pour nous prononcer sur son efficacité. C’est toutefois prometteur.

Un double appareil photo au fonctionnement original

Archos Diamond Omega

Dernier point sur lequel Archos n’est pas avare en promesses : la photographie. Le smartphone est doté d’un double module photo (capable de filmer en 4K à 30 fps) comprenant un capteur de 12 mégapixels Dual Pixel (Sony IMX362 aux pixels de 1,4 µm) déjà vu chez l’Asus Zenfone Selfie 4 Pro, et un second de 23 mégapixels (IMX318). Au lieu de jouer sur un grand-angle et un téléobjectif, Archos propose de basculer de l’un à l’autre lors du zoom dans une image : lorsque l’utilisateur atteint le zoom 2x manuellement, le smartphone bascule sur son second capteur et croppe dans l’image de 23 mégapixels afin de fournir un cliché de 12 millions de points – probablement nettement moins efficace que le premier lorsque la luminosité est faible.

Il est toutefois tout à fait possible de choisir manuellement l’un ou l’autre des deux capteurs dans les paramètres de l’application, elle même foisonnant d’options, dont le traditionnel effet bokeh. Notez qu’en façade, un double module photo comprenant deux capteurs de 5 mégapixels propose un mode portrait simulant un flou d’arrière-plan plus ou moins convaincant.

Archos Diamond Omega

Terminons par une étanchéité certifiée IP67, une compatibilité Quick Charge 3.0 (le chargeur est fourni) et la promesse d’une mise à jour vers Oreo avant la fin du premier semestre 2018. Un ensemble très complet, bien qu’un peu moins généreux peut-être que les smartphones les plus haut de gamme du marché en termes de résolution d’écran, auquel Archos compte bien offrir plus qu’un succès d’estime. Reste à convaincre le grand public qu’en association avec Nubia – connu essentiellement des technophiles -, il est capable de se délester de son image de spécialiste des mobiles à petit prix. Le vrai défi de ce Diamond Omega, en somme.

Archos Diamond Omega

Laure Renouard

Laure Renouard

Journaliste - Fonctionne aussi hors connexion


Contenus associés

  • La Veridad

    Bonjour, savez-vous si le smartphone Archos Diamond Omega dont la sortie est imminente sera en vente à la FNAC ?

  • Bonjour,
    Archos nous avait indiqué à la présentation de son téléphone qu’il serait probablement commercialisé à la Fnac, mais nous n’avons pas davantage d’informations pour le moment. Il faudra rester attentif 🙂

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.