LaboFnac

ARM veut démocratiser l’IA sur smartphone

L’intelligence artificielle s’est rapidement imposée comme un incontournable sur le segment des smartphones haut de gamme, mais les dernières solutions d’ARM pourraient bientôt permettre d’en profiter sur des modèles bien plus modestes.

L’intelligence artificielle est de plus en plus utilisée dans les appareils électroniques, smartphones en tête, mais son efficacité se trouve souvent limitée en l’absence d’équipement dédié. C’est pourquoi Huawei est passé par l’intégration d’une Neural Processing Unit (NPU) au Kirin 970 afin d’étendre les possibilités du Mate 10 Pro en la matière. Bien sûr, toutes les entreprises n’ont pas nécessairement les ressources nécessaires au développement de telles solutions en interne, mais ce ne sera bientôt plus un problème grâce à ARM.

Huawei Kirin 970

Huawei Kirin 970

Des solutions dédiées pour smartphones et objets connectés

À l’origine des fameuses architectures Cortex sur lesquelles s’appuient la plupart des puces mobiles, ARM a finalement décidé de se lancer à son tour sur le marché très porteur de l’intelligence artificielle avec, selon TheVerge, deux solutions dédiées. La première est un Machine Learning Processor censé accélérer la plupart des applications de l’intelligence artificielle, allant « de la traduction automatique à la reconnaissance faciale, » et destiné essentiellement aux smartphones.

L’Objection Detection Processor, la seconde des solutions présentées donc, a de son côté été optimisé pour l’exploitation de données visuelles et la détection d’objets comme de personnes. Elle pourrait ainsi toucher des appareils un peu plus divers. Les drones et caméras de sécurité sont cette fois donnés en exemple. Comme toujours, la firme ne propose pas de solutions prêtes à l’emploi, mais s’arrête à la conception et laisse ses clients finir le travail.

De l’IA sur les smartphones entrée de gamme dès 2019

Plusieurs firmes seraient d’ores et déjà intéressées par ces nouvelles puces IA, et principalement par le ML Processor qui devrait être disponible à partir du milieu d’année. ARM ne donne malheureusement aucun nom, mais évoque la possibilité de le retrouver dans des smartphones d’entrée de gamme dès l’année prochaine en Chine. L’IA ne devrait donc plus être réservée aux modèles haut de gamme. Quant au second design, la disponibilité est annoncée pour la fin du mois, sans plus de précisions toutefois.

Mathieu Freitas

Mathieu Freitas

Journaliste


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.