LaboFnac

Asus Zenfone 4 : que vaut la nouvelle gamme de smartphones ? (Avis et prise en main)

D’abord annoncée pour l’Asie il y a quelques mois, la gamme Zenfone 4 d’Asus sortira bien en Europe. Nous avons eu l’occasion de manipuler les sept modèles qui composent cette gamme suffisamment longtemps pour vous proposer un premier ressenti, tout en ne manquant pas de nous interroger sur leur positionnement tarifaire.

Si vous suivez un peu l’actualité de la téléphonie mobile, vous savez sans doute déjà qu’Asus avait présenté la gamme Zenfone 4 il y a quelques mois, à Taïwan. Le fabricant a profité d’une récente conférence organisée à Rome pour dévoiler le calendrier de lancement de tous ces modèles en Europe, ainsi que leur prix, comme nous vous le rapportions ici.

Présents à cette conférence de lancement, nous avons eu l’occasion de prendre en main la flopée de nouveaux smartphones annoncés par le Taïwanais. Ils sont exactement au nombre de sept, à savoir les Zenfone 4, Zenfone 4 Pro, les Zenfone 4 Selfie, Zenfone 4 Selfie Pro et enfin les Zenfone 4 Max, Zenfone 4 Max Plus, Max Pro. On compte donc trois sous-gammes. Nous avons eu l’occasion de prendre tous ces modèles en main dans le cadre de leur présentation. Nous vous proposons donc de découvrir nos premières impressions à leur sujet.

Zenfone 4 Max, Zenfone 4 Max Plus et Zenfone 4 Max Pro

Prise en main Asus Zenfone 4

Asus Zenfone 4 Max

Les plus abordables du lot sont sans conteste les trois de la famille Max. Commençons par ce qui différencie ces téléphones. Le Zenfone 4 Max dispose d’un écran IPS HD de 5,2″ (1280 x 720 px), d’une batterie très confortable de 4120 mAh et d’une puce Snapdragon 425 flanquée de 3 Go de mémoire vive et de 32 Go de stockage. Les deux autres portent la batterie à 5000 mAh, tout en intégrant une puce Snapdragon 430, avec 3 Go RAM / 32 Go ROM pour le Plus, et 4 Go RAM / 64 Go ROM pour le Pro. Ils disposent également du même écran IPS HD de 5,5″. Côté photo, ils partagent la même fiche technique, avec un module frontal doté d’un capteur de 8 Mpx et un double module photo à l’arrière, de 13 + 5 Mpx, capable de filmer en Full HD 1080p, à 30 i/s. La deuxième caméra offre la particularité d’être un grand-angle à 120°. Une caractéristique inédite dans cette zone tarifaire. De même, on apprécie toujours la présence de la fonction batterie externe, qui permet à tous ces smartphones de recharger d’autres appareils mobiles. Ils arborent tous un design sobre et épuré, qui rappelle beaucoup celui du HTC 10. Pour la coque en aluminium (unibody), Asus n’a logiquement pas utilisé le métal le plus qualitatif qui soit. Mais une fois en main, leur préhension, leur poids et le ressenti général qu’ils provoquent ne posent pas de problème particulier. Ils n’impressionneront ni ne décevront personne.

Prise en main Asus Zenfone 4

Les Zenfone 4 Max, Zenfone 4 Max Plus et Zenfone 4 Max Pro sont attendus dans les magasins pour la mi-octobre, respectivement aux prix publics conseillés de 229,99 €, 249,99 € et 299,99 €. Ils devront évidemment faire face à une concurrence assez acharnée dans cette gamme de prix. D’autant que leurs écrans seulement HD les desservirons forcément au regard des concurrents directs, arborant quasiment tous des écrans Full HD.

Prise en main Asus Zenfone 4
Néanmoins, entre leurs grandes capacités de batterie et leur double module photo grand-angle, les Zenfone 4 Max auront tout de même quelques arguments à faire valoir… si les tests ne dévoilent pas des tares irrémédiables. Il faudra donc attendre qu’ils passent sous les sondes de notre Labo pour se faire un avis définitif. Un constat qui vaut d’ailleurs pour tous les modèles évoqués dans cet article.

Zenfone 4 Selfie et Zenfone 4 Selfie Pro

Prise en main Asus Zenfone 4

Asus Zenfone 4 Selfie

Comme leur nom l’indique clairement, ces deux-là visent en particulier les amateurs de selfies. Autant dire qu’il peuvent intéresser beaucoup de monde par les temps qui courent. Le Zenfone 4 Selfie reprend la base technique du Max Pro, avec un écran IPS HD de 5,5″, une puce Snapdragon 430, 4 Go de mémoire vive et 64 Go de stockage. Il s’en démarque toutefois du côté de la batterie (3000 mAh), et surtout par la section photo. En effet, l’accent a ici été mis sur le double module photo 20 + 8 Mpx présent en façade. Comme sur les Max, le second module intègre un grand-angle de 120°, qui promet donc de shooter des autoportraits de groupe.

Prise en main Asus Zenfone 4

Asus Zenfone 4 Selfie Pro

Le Zenfone 4 Selfie Pro suit la même logique, mais avec des caractéristiques supérieures. On retrouve donc le même module de 16 Mpx à l’arrière, mais cette fois compété par un double module 24 + 5 Mpx en frontal, avec toujours un grand-angle de 120°. Asus assure également que ce modèle est doté de sa technologie SuperPixel Engine, qui promet de meilleures photos en basse luminosité. Pour le reste, la déclinaison Pro dispose d’un écran de 5,5″ Full HD AMOLED, d’une Snapdragon 625, de 4 Go RAM / 64 Go ROM et d’une batterie de 3000 mAh. Sur les deux smartphones, on note la présence de trois emplacements permettant d’installer deux cartes SIM et une microSD.

Prise en main Asus Zenfone 4

En matière de design, la face avant de ces Selfie est presque identique à celles des aux autres Zenfone 4. On retrouve donc de nouveaux smartphones au design soigné et épuré, mais sans éclat particulier. Seul le double module photo frontal les distingue un peu. Quant à la coque, elle est elle aussi usinée dans un aluminium assez agréable au toucher, mais qui ne fera pas rêver les foules outre mesure. Dans l’ensemble, le look des duettistes est donc « propre », mais assez aseptisé. La préhension s’avère elle aussi assez classique pour de tels modèles. Sans surprise, ils sont assez compliqués à manipuler d’une seule main au regard de leur écran de grande taille et à la présence d’un bouton central.

Prise en main Asus Zenfone 4

Les Zenfone 4 Selfie et Selie Pro sont attendus eux aussi pour la mi-octobre. Le prix public conseillé du premier cité est de 299,99 €, tandis qu’il faudra débourser 399,99 € pour le second. Là encore, la concurrence s’annonce rude. Mais le positionnement de selfie-phone devrait sans peine les aider à se démarquer.

Zenfone 4 et Zenfone 4 Pro

Prise en main Asus Zenfone 4

Asus Zenfone 4

Terminons ce tour d’horizon par les deux modèles qui sont amenés à être le plus médiatisés par Asus. Le Zenfone 4 (tout court) est la quintessence du smartphone classique, mais efficace dans son approche. Il propose ainsi un écran de 5,5″ Full HD, une puce Snapdragon 630, 4 Go RAM / 64 Go ROM, ou encore une batterie de 3300 mAh. Des caractéristiques assez solides donc, auxquelles il faut ajouter un module photo frontal de 8 Mpx, et un double module à l’arrière de 12 + 8 Mpx. Là encore, ce dernier est équipé d’un grand-angle à 120°.

Prise en main Asus Zenfone 4

Asus Zenfone 4 Pro

Si le Zenfone 4 a tout du smartphone qui fait quelques compromis pour ne pas faire flamber son tarif, sa déclinaison Pro n’a pas les mêmes scrupules. Ainsi, le Zenfone 4 Pro intègre presque tout ce qu’on attend aujourd’hui d’un modèle haut de gamme. Il garde le même écran IPS Full HD de 5,5″ et le module photo frontal de 8 Mpx, mais intègre une puce mobile Qualcomm Snadragon 835, 6 Go de mémoire vive, une batterie de 3600 mAh et un double module photo 12 + 16 Mpx avec technologie SuperPixel Engine. Ici, il n’est pas question de grand-angle, mais plutôt d’un zoom optique x2, comme sur certains iPhone récents ou le Samsung Galaxy Note 8.

 

Le Zenfone 4 et sa déclinaison Pro partagent le même design, fait de verre pour les faces avant et arrière, ainsi que d’aluminium pour le pourtour. Une combinaison sobre, assez élégante, mais cette fois encore pas franchement originale. On notera au passage que la version noire de ces modèles se montre particulièrement prompte à collectionner les traces de doigts. Pour le reste, leur prise en main est agréable.

Comme tous les autres modèles évoqués sur cette page, les Zenfone 4 et Zenfone 4 Pro seront disponibles à la mi-octobre. Le premier cité sera commercialisé au tarif public conseillé de 499,99 €, tandis que le prix du second flambe à 899,99 €. Ils ont certes de solides arguments à faire valoir, mais leur tarification semble excessive au regard de ce que propose la concurrence.

L’interface Asus ZenUI 4.0

Pour finir, un mot tout de même sur ZenUI 4.0, la nouvelle version de l’interface propre à Asus, et que l’on retrouve sur tous ces smartphones. Le fabricant taïwanais a toujours conservé le paradigme de l’Android vanilla (de base), avec des écrans d’accueil, une zone de notifications ou encore un tiroir des applications. Néanmoins, les précédentes itérations de sa ZenUI n’ont pas manqué de se faire inlassablement critiquer sur un point : le nombre démentiel d’applications qu’elles comportaient. C’est bien simple, entre les cohortes proposées par Asus lui-même et celles des partenaires du constructeur, le système croulait littéralement sous les applis, parfois inutiles, souvent redondantes. Mais le Taïwanais jure qu’il a appris de ses erreurs. Et au regard de ZenUI 4.0, force est de constater qu’il dit vrai.

Prise en main Asus Zenfone 4

Cette version se montre en effet particulièrement sobre sur le front des applis présentes de base. Asus s’est cette fois contenté des essentielles, tout en les saupoudrant d’une toute petite pincée de réseaux sociaux (Facebook, Messenger et Instagram). L’ensemble respire beaucoup mieux d’emblée, et l’utilisateur pourra toujours rajouter ce qu’il veut depuis la boutique Google Play. Autre bonne nouvelle : interface offre des possibilités de personnalisation très poussées. En plus des thèmes « clés en main » que vous pouvez télécharger pour tout changer en une seule fois, vous avez aussi la possibilité de personnaliser les icônes, la police, etc. Au final, si ZenUI 4.0 ne révolutionne rien, elle se montre désormais beaucoup plus agréable à pratiquer. Enfin, le fabricant promet également que sa nouvelle interface offre une plus grande rapidité, avec notamment une ouverture près de 50 % plus rapide pour Facebook. Nous en jugerons sur pièce lors des tests de tous ces smartphones.

Premier bilan

Au final, Asus montre qu’il a clairement l’intention de passer la vitesse supérieure sur le marché des smartphones. D’un point de vue purement hardware, sa gamme Zenfone 4 est assez cohérente. Il y en a pour tous les goûts et toutes les bourses. Bien qu’il nous faille attendre les tests de notre Labo pour nous prononcer définitivement sur leurs performances, notre premier contact avec ces mobiles n’en reste pas moins positif. Ce qui nous pose problème, ce sont plutôt les positionnements tarifaires de tous ces modèles. Plutôt que d’affronter frontalement ses concurrents, le constructeur a choisi de doter la plupart de ses modèles de fonctions rares ou inédites dans leurs segments tarifaires respectifs. Si cette stratégie peut raisonnablement fonctionner pour les milieux de gamme, nous avons plus de mal à l’imaginer victorieuse sur le haut de gamme. Évidemment, il ne s’agit là que de notre avis et seuls les mois à venir pourront dire si Asus a vu juste ou pas pour ses Zenfone 4.

Sofian Nouira

Sofian Nouira

Rédacteur en chef


Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.