LaboFnac

Avec Rebble, les montres Pebble pourraient profiter d’une seconde vie

Le support des montres Pebble prendra fin le 30 juin, mais des développeurs rassemblés sous la bannière Rebble entendent prendre la relève.

Il est loin le temps où Pebble déchaînait les foules sur KickStarter avec ses montres connectées. Depuis, la firme a été rachetée par un autre spécialiste de ce type d’appareils : Fitbit. C’était en décembre 2016, et la fin du support logiciel des montres Pebble n’avait pas tardé à être annoncée. Elles devaient alors n’en avoir plus que pour un an, avant que Fitbit ne décide finalement de leur offrir un sursis de six mois. Malheureusement, la fin du temps additionnel est désormais proche et il est peu probable qu’un autre leur soit accordé. Le support officiel devrait donc prendre fin le 30 juin. Mais une alternative serait possible.

Les développeurs de Rebble veulent prendre le relais

Si beaucoup se sont sans doute fait une raison, les montres Pebble  on gardé de leur heure de gloire une communauté de développeurs dévoués, au point même de vouloir assurer le support logiciel à l’avenir. Une initiative qui a donné naissance à Rebble, et que le fondateur et ancien PDG de la firme Eric Migicovsky n’hésite d’ailleurs pas à soutenir. Sur Twitter, il a récemment invité les possesseurs de montres Pebble à aller s’inscrire, et cela le plus rapidement possible. Car si l’arrêt du support officiel est prévu pour la fin du mois, c’est dès maintenant que se joue l’avenir de ce service de remplacement.

Pebble Time Round

Pour pouvoir le mettre en place, les petites mains de Rebble ont besoin de récupérer les informations stockées sur les serveurs de Fitbit. Il s’agit donc de s’inscrire, en associant son compte Pebble, avant que lesdits serveurs ne soient déconnectés. Une étape d’autant plus importante pour les développeurs qui souhaiteraient prendre part à l’aventure puisqu’ils ne pourront plus faire vérifier leurs comptes après la fin du mois. En prime, ces inscriptions anticipées permettront à Rebble de se faire une idée du nombre d’utilisateurs à attendre. Il est en revanche important de noter que le service ne sera pas totalement fonctionnel au 1er juillet pour autant.

L’accès à la météo et la dictée, par exemple, ne semblent pas encore à l’ordre du jour. Il faudra en outre souscrire à un abonnement mensuel pour pouvoir en profiter, contrairement aux fonctions dites « de base » et qui devraient, elles, être maintenues actives gratuitement. Plusieurs devraient tout de même être prises en charge après l’arrêt du support officiel, comme les notifications, Pebble Health ou encore les cadrans ne permettant pas d’épinglage dans la timeline. Les intéressés pourront se tenir informés des avancements de Rebble sur le site officiel, où les inscriptions se font également. Et il ne faudrait donc pas trop tarder.

Mathieu Freitas

Mathieu Freitas

Journaliste


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.