LaboFnac

OnePlus et Meizu pris en flagrant délit de fraude aux benchmarks

Le forum XDA pointe aujourd'hui plusieurs marques de mobiles, dont OnePlus. Il leur reproche de modifier volontairement le comportement de leurs produits afin qu'il obtiennent de meilleurs résultats auprès des benchmarks.

Pris la main dans le sac. Comme Samsung l’a été, il y a plus de trois ans, OnePlus est aujourd’hui épinglé par les équipes du forum XDA pour avoir volontairement boosté les performances de son OnePlus 3T lorsqu’il était soumis à des benchmarks. Les développeurs du site, expliquent-ils dans un long compte-rendu, ont constaté que le smartphone, dont ils évaluaient le SoC Qualcomm Snapdragon 821, se comportait d’étrange manière lorsqu’il était soumis à certaines applications. Des titres populaires auprès des utilisateurs de smartphones, tels qu’AnTuTu ou Geekbench, et avec lesquels ils ont constaté un overclocking manifeste.

OnePlus 3T

L’affaire devient intéressante lorsque XDA indique avoir travaillé main dans la main avec les équipes de Geekbench pour tenter de flouer le smartphone. Le OnePlus 3T, expliquent les développeurs, a donc été confronté à une autre version du test, avec laquelle il a affiché un comportement normal. Les différentes vérifications opérées sur le smartphone, d’après XDA, montrent d’ailleurs que le 3T adapte son comportement en fonction du nom de l’application que l’utilisateur choisit d’ouvrir, pour des benchmarks, mais aussi pour des jeux.

OnePlus fait son mea culpa

Doit-on parler de triche intentionnelle ou de simplement d’une volonté d’améliorer les performances du smartphone ? Chez OnePlus, qui a préféré éviter de se murer dans le silence, c’est évidemment la deuxième option qui prime. « Pour offrir aux utilisateurs une meilleure expérience dans les jeux et applications gourmandes en ressources, tout particulièrement dans les jeux aux graphismes perfectionnés, nous avons implémenté certains mécanismes dans les community builds et les builds de Nougat afin de forcer le processeur à fonctionner de manière plus agressive. Ce fonctionnement forcé avec les applications de type benchmark ne sera plus présent dans les prochaines builds d’OxygenOS chez les OnePlus 3 et OnePlus 3T », promet la marque chinoise.

Il est toutefois à noter que OnePlus, qui fait ici montre de bonne volonté, n’est pas le seul à subir les foudres de XDA. Le site pointe également Meizu et son Pro 6 Plus, dont il constate que le « Mode Performance » proposé à l’utilisateur lorsqu’il ouvre une application gourmande en ressources, ne produit une différence notable avec son mode standard que lorsqu’il est appliqué à un titre de benchmark. Autant dire que même après une première affaire de triche il y a près de quatre ans, la tentation d’améliorer un peu ses résultats auprès de ces outils perdure, et qu’il convient toujours de les considérer avec la plus grande prudence.

Laure Renouard

Laure Renouard

Journaliste - Fonctionne aussi hors connexion


Contenus associés

Comments are closed.

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.