LaboFnac

BlackBerry 10 et BlackBerry OS obtiennent deux ans de sursis

BlackBerry annonce prolonger de deux ans au moins l'existence des terminaux sous BlackBerry 10 et BlackBerry OS. Ils gagnent la promesse d'un support technique maintenu.

Un cadeau de Noël sur le gong pour BlackBerry, dont la marque est désormais exploitée par TCL. Le Canadien, qui n’a plus lancé de smartphones sous son système d’exploitation maison – sa dernière mouture étant BlackBerry 10 – depuis 2015, avec le BlackBerry Leap, offre un peu de latitude supplémentaire à ses clients les plus fidèles. Car bien que la « transition » annoncée par le CEO de la marque vers Android soit largement effective, la société prolonge la vie des terminaux BB de deux ans. « Au moins deux années complètes de support additionnel pour BB10 et au moins deux années complètes d’accès réseau pour les terminaux BBOS » sont ainsi officiellement annoncées.

BlackBerry

Même s’il est difficile d’évaluer le nombre de terminaux BlackBerry sous son système d’exploitation maison encore en circulation – Kantar estime qu’ils représentent 0,1 % du marché en 2017 -, les appareils encore utilisés bénéficieront d’un soutien technique pendant au moins deux ans. On imagine que la demande est principalement celle d’entreprises encore équipées de smartphones de la marque, dont l’expérience logicielle sécurisée a longtemps été plébiscitée par les professionnels. Il ne s’agira que de résolutions de bugs et de maintien, aucune nouvelle fonctionnalité n’étant bien sûr au programme.

Des services et des applications en moins

Alors même que BlackBerry maintient ses deux OS sous perfusion pendant un minimum de deux années, l’usage des mobiles ainsi équipés risque de se faire de plus en plus compliqué. Car si au terme des deux années en question, le portail de téléchargement d’applications BlackBerry World fermera ses portes, entre temps, ce sont les services Travel et Playbook qui ne seront plus accessibles. Sans oublier les outils tiers qui, à l’instar de WhatsApp, commencent à déserter un système d’exploitation auquel ils n’ont pas vraiment intérêt à consacrer des ressources techniques. BlackBerry encourage donc évidemment ceux qui ne se satisferaient pas de ces annonces à migrer vers un smartphone plus récent aux couleurs de la marque, et leur promet des réductions substantielles s’ils acquièrent un BlackBerry KeyOne ou un Motion.

Laure Renouard

Laure Renouard

Journaliste - Fonctionne aussi hors connexion


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.