LaboFnac

BlackBerry met le cap sur la voiture autonome

Face à des ventes en berne, Blackberry revoit sa stratégie et se lance dans la voiture autonome.

BlackBerry a définitivement tourné la page des smartphones en vendant la licence de sa marque à TCL. Le constructeur chinois, qui possède la marque Alcatel, était déjà en charge de la fabrication des DTEK50 et DTEK60. Et à l’instar de Google ou encore d’Apple, BlackBerry va ajouter à ses activités logicielles – ses solutions de sécurité mobiles – une nouvelle corde : la voiture autonome. Pour ce faire, le constructeur canadien a noué des partenariats avec l’université de Waterloo, la plateforme technologique Polysinc qui est spécialisée dans les voitures autonomes, et le fabricant japonais de puces Renesas Electronics.

John Chen, le PDG de BlackBerry, a annoncé investir la somme de 100 millions de dollars canadiens, soit 71,57 millions d’euros dans le projet qui devrait générer 650 emplois. Le Canadien pourra s’appuyer sur la réputation de ses systèmes de sécurité et sur sa filiale QNX qui équipe déjà les systèmes d’infotainment et de télématique de constructeurs tels que Jeep, Tesla ou encore Audi.

Audi MMI

Les premières expérimentations auront lieu sur les routes canadiennes avec des Lincoln, une marque du groupe Ford. Ce dernier prévoit d’ailleurs la commercialisation de modèles autonomes dès 2021. BlackBerry aura alors fort à faire avec la concurrence d’autres géants de l’industrie high-tech et notamment Intel, Apple et bien entendu Google, qui vient d’ajouter 100 Chrysler Pacifica à sa flotte de véhicules de test.

Driss Abdi

Driss Abdi

Journaliste


Contenus associés

Comments are closed.

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.