LaboFnac

Bruno Le Maire part en croisade contre l’App Store et le Google Play

Bruno Le Maire a annoncé ce matin sur RTL vouloir assigner Google et Apple en justice pour leurs pratiques à l'égard des développeurs.

De bon matin, le ministre de l’Économie et des Finances s’en prend à Google et Apple. Au micro de RTL, Bruno Le Maire a en effet annoncé que l’État va assigner les deux géants américains devant le tribunal de commerce de Paris pour « pratiques commerciales abusives ».

bruno le maire

© Aron Urb

La journaliste évoque ainsi de nombreuses références aux GAFA faites par Bruno Le Maire lors de réunions internationales, que le ministre accuse de bouleverser les équilibres commerciaux. Il souhaite notamment que ces géants du web paient leurs taxes en France, comme le font les PME françaises. Un peu confus, Le Maire rebondit sur un sujet annexe : « J’apprends que lorsque des développeurs veulent développer leur application, la vendre à Google ou à Apple, ils se voient imposer les tarifs. Google récupère les données. Google et Apple peuvent modifier unilatéralement les contrats avec les développeurs. Tout cela est inacceptable, ce n’est pas l’économie que nous souhaitons ». Une pratique qui selon lui vaudra aux deux entreprises de passer devant le tribunal, et de s’acquitter d’une amende de plusieurs millions d’euros.

Un fonctionnement un peu différent

Malheureusement, le ministre se mélange un peu les pinceaux. Les développeurs vendent leur application à un client – mais ils peuvent aussi s’en passer -, qui lui-même la met entre les mains des distributeurs. Les tarifs imposés par Google et Apple sont en fait les commissions sur les achats. Néanmoins, Bruno Le Maire fait bien de pointer ces deux magasins d’applications qui possèdent presque la totalité du marché. Dans le cas de l’App Store d’Apple, c’est encore pire puisque l’entreprise ne permet pas qu’une application soit installée sans passer par le store de la Pomme. Chez Google, on est plus flexible, avec des fichiers facilement trouvables en dehors du Play Store.

Romain Challand

Romain Challand

Journaliste


    Contenus associés

    • Guillaume Richeux-Palier

      Sans vouloir me faire défenseur d’Apple qui il est vrai d’un certain point de vus à des pratiques abusives; …. en écrivant : »Dans le cas de l’App Store d’Apple, c’est encore pire puisque l’entreprise ne permet pas qu’une application soit installée sans passer par le store de la Pomme.« vous faites factuellement doublement erreur, on peut tout à fait installer sur mac nombres de logiciels non proposé sur l’AppleStore, ( en l’espèce, un message d’avertissement survient invitant à changer un simple paramètre dans les préférences systèmes). En sus, ceci étant dit sans même parler de l’immense logitèque de logiciels développé pour les version BSD Unix qui ne nécessiteront pour fonctionner sur le mac, que l’activation de la biblothèque de commande dite X11 déjà implémenté en standard, et qui pour leur immense majorité ne sont pas proposé dans l’AppleStore.

    Partager cet article :

    Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.