LaboFnac

Bug FaceTime : Apple présente ses excuses et va déployer un correctif

Confronté à un bug sur FaceTime, Apple a présenté ses excuses et confirme l'arrivée d'un correctif. La faille découverte dans l'application d'appels vidéo permettait d'activer le micro de l’utilisateur contre sa volonté.

Apple a pris la décision de renforcer ses positions en matière de protection de la vie privée et de sécurité des données, mais cela n’empêche pas ses appareils Mac, iPad ou iPhone d’être régulièrement touchés par des failles de sécurité. La dernière en date est plutôt gênante, puisqu’elle concerne FaceTime, la célèbre application d’appels vidéo du géant californien. Un curieux bug permet d’activer le micro d’un utilisateur contre sa volonté et ainsi de mettre son iPhone sur écoute, un problème pour Apple qui n’a pas tardé à réagir. La firme a tout simplement désactivé les appels FaceTime jusqu’au déploiement d’un correctif et celui-ci doit arriver cette semaine.

Apple FaceTime

© Apple

Dans un communiqué envoyé à plusieurs médias américains, Apple présente ses excuses et fait le point sur la situation. La marque à la pomme explique : « Nous avons corrigé le bug de sécurité des appels de groupe FaceTime sur les serveurs d’Apple et nous publierons une mise à jour du logiciel pour réactiver la fonctionnalité pour les utilisateurs la semaine prochaine [le communiqué a été publié vendredi]. Nous remercions la famille Thompson d’avoir signalé ce bug. Nous nous excusons sincèrement auprès de nos clients qui ont été touchés et de tous ceux qui étaient préoccupés par ce problème de sécurité. Nous apprécions la patience de tous alors que nous complétons ce processus.

Nous tenons à assurer à nos clients que dès que notre équipe d’ingénieurs a pris connaissance des détails nécessaires pour reproduire le bug, ils ont rapidement désactivés les appels de groupe FaceTime et commencé à travailler sur le correctif. Nous nous engageons à améliorer le processus par lequel nous recevons et transmettons ces rapports, afin de les communiquer aux bonnes personnes le plus rapidement possible. Nous prenons la sécurité de nos produits très au sérieux et nous nous engageons à continuer à mériter la confiance des clients d’Apple ».

Le correctif sortira cette semaine

L’entreprise dirigée par Tim Cook fait référence à la famille Thompson qui avait tenté d’alerter Apple de l’existence de ce bug. Un adolescent de 14 ans avait en effet découvert le problème et l’avait signalé à sa mère, Michele Thompson, qui a très vite tenté d’entrer en contact avec l’équipe de sécurité d’Apple. Si elle n’a pas obtenu de réponse, l’information a fait le tour des médias et la société californienne n’a pas manqué d’évoquer cet épisode dans son communiqué. Le correctif devrait être déployé d’ici quelques jours sur les appareils iOS.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.