LaboFnac

Call of Duty Black Ops IIII : le téléchargement a le vent en poupe

Parmi les plus grosses sorties de cette fin d'année, on retrouve évidemment Call of Duty; Black Ops 4. Le titre est d'ailleurs sorti vendredi dernier sous nos latitudes, et les premiers retours sur sa performance commerciale commencent d'ores et déjà à se faire entendre. Activision s'est même fendu d'un communiqué sur la question.

« Call of Duty: Black Ops 4 a battu un nouveau record de lancement dans l’histoire d’Activision en devenant la plus grosse vente numérique le premier jour [de lancement] », peut-on ainsi lire d’entrée de jeu dans le communiqué publié par Activision. La société américaine se félicite que le nouveau titre développé par Treyarch surpasse le record de ventes dématérialisées le jour de sortie du jeu, jusqu’alors détenu par Call of Duty: WWII. Ce n’est d’ailleurs pas la seule performance de Black Ops 4, qui peut également se targuer d’être le jeu le plus téléchargé day one sur le PlayStation Store dans le monde entier. S’il ne suscite pas un engouement comparable sur le magasin en ligne de la Xbox One, il reste cependant le jeu le plus téléchargé de tout le catalogue d’Activision our son premier jour sur ledit support.

Call of Duty Black Ops 4

© Activision

CoD: BO 4, c’est aussi un changement de mode de distribution sur les PC. Auparavant, les jeux de la franchise étaient proposés sur Steam, comme la plupart des titres sortant sur ordinateur. Ce nouvel opus a permis à Activision de changer son fusil d’épaule en optant, comme pour Destiny 2, pour une sortie numérique uniquement sur le client de Blizzard, Battle.net. Là encore, la réussite est au rendez-vous d’après l’éditeur : les ventes dématérialisées ont été deux fois plus importants day one, que pour CoD: WWII vendu sur Steam. Le géant américain précise enfin, si besoin en était, que le nombre de joueurs connectés en ligne à Call of Duty: Black Ops 4 est supérieur au précédent volet WWII.

Le Royaume-Uni boude les boîtes de Black Ops 4

Cette recrudescence des ventes en ligne apparaît salutaire pour Activision, car les chiffres de GfK relayés par gamesindustry.biz indiquent que les ventes de CoD: Black Ops 4 en version boîte n’ont pas été très probantes au Royaume-Uni. C’est une baisse de près de 50 % de ventes physiques qu’accuse le nouveau titre (260 000 unités écoulées) par rapport à son prédécesseur (515 000 unités écoulées pour WWII). C’est ainsi le plus faible démarrage physique depuis Call of Duty: Modern Warfare, qui remonte à 2007. Il faut toutefois garder en tête que ces chiffres ne concernent que le marché britannique, même si c’est un territoire qui a déjà fait des étincelles pour la licence par le passé. Call of Duty: Black Ops premier du nom avait été écoulé à 1,8 million de copies à sa sortie.

Il ne reste plus qu’à voir les ventes du titre sur les autres marchés, mais aussi attendre les résultats financiers d’Activision pour savoir si la recrudescence des ventes dématérialisées compensera un éventuel déclin global des ventes physiques.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.