LaboFnac

Canal+ et TF1 signent enfin un accord de distribution

Après des mois de conflit, TF1 et Canal+ sont enfin parvenus à un accord. Les deux groupes ont annoncé la signature d'un nouvel accord de distribution permettant à la chaîne cryptée d'intégrer dans ses offres toutes les chaînes et services de TF1.

Les groupes TF1 et Canal+ ont annoncé dans un communiqué commun la signature d’un nouvel accord concernant la distribution des chaines de TF1 dans les offres de Canal+. Ce nouveau partenariat arrive après plusieurs mois de bras de fer. Les discussions avaient débuté en 2017 entre les deux groupes puis le ton était monté en début d’année entre TF1 et plusieurs distributeurs. En désaccord avec la première chaîne, le groupe crypté n’avait pas hésité à interrompre la diffusion des chaînes TF1. Une décision de courte durée puisque Canal+ avait fini par rétablir le signal sur toute son offre satellitaire à la demande du CSA et du ministère de la Culture. Ce dernier avait expliqué : « la coupure par Canal+ du signal des chaînes du groupe TF1 pour les personnes qui disposent uniquement d’une offre TNT Sat proposée par Canal+ (…) est totalement contraire au principe de couverture intégrale de la population ».

Canal+ décodeur v5

© Vivendi

Des services et fonctionnalités enrichis

Finalement, un nouvel accord de distribution global a été signé et permet au groupe Canal+ d’intégrer dans ses offres – et pour la première fois via myCanal – toutes les chaînes de TF1 ainsi que les services non linéaires associés. En plus des différentes chaines du groupe (TF1, TMC, TFX, LCI…), les abonnés auront accès aux programmes en replay de MyTF1 avec des fenêtres de diffusion étendues, des programmes en avant-première de leur diffusion TV, de nouvelles fonctionnalités associées aux contenus du groupe TF1 et la diffusion en qualité UHD 4K de programmes événementiels. L’accord s’accompagne également d’un nouveau partenariat élargi entre TF1 et Dailymotion. Pour rappel, la plateforme de vidéo française appartient à Vivendi, la maison-mère de Canal+.

Alors que le conflit portait sur les exigences financières de TF1, les deux parties n’ont pas précisé les contreparties financières. La première chaîne était déjà parvenue à trouver un accord avec les quatre groupes de télécoms français que sont Bouygues Telecom – autre filiale du groupe Bouygues -, Free, Altice/SFR et Orange.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.