LaboFnac

Canon EOS R3 : l’appareil hybride plein format professionnel est en développement

Canon ne compte pas s'en tenir, cette année, à l'EOS M50 II dédié aux budgets contenus, et visera sous peu les professionnels. La marque nippone annonce le développement de son hybride plein format le plus premium, l'EOS R3, attendu avant la fin de l'année.

La période est aux annonces de développement pour faire patienter les amateurs de photo. Nikon s’est lancé il y a peu, indiquant travailler sur un Z9 situé au sommet de sa gamme d’appareils hybrides plein format. On se contente pour l’heure de noter qu’il sortira d’ici la fin de l’année, qu’il intégrera un capteur CMOS de type empilé et qu’il sera capable de filmer en 8K.

Canon EOS R3

© Canon

Les détails sont pour l’heure aussi peu nombreux chez Canon, qui pour sa part annonce travailler au développement d’un certain EOS R3. En tant que modèle R, le boîtier sera un hybride à capteur plein-format dont on ignore pour le moment la définition. Ce que l’on sait en revanche, c’est qu’il se positionnera entre l’EOS R5 – modèle R le plus perfectionné à ce jour – et le reflex EOS-1D X III que nous avons d’ailleurs testé ici. Comme son concurrent Nikon, l’EOS R3 sera pourvu d’un capteur empilé CMOS BSI, ce qui laisse entrevoir des rafales rapides. Et pour le soutenir, on retrouvera le processeur DIGIC X déjà aperçu dans les autres boîtiers haut de gamme de la marque. Le tout, sait-on déjà, permettra de réaliser des rafales jusqu’à 30 images par seconde avec suivi d’exposition et autofocus.

Canon ajoute quelques éléments pour faire patienter jusqu’à la sortie de son appareil. On note donc que l’EOS R3 misera très largement sur son autofocus, qui permettra d’ailleurs au photographe de sélectionner la zone AF avec son œil, sur l’intégralité du capteur. Ajoutons que le R3 présentera un boîtier monobloc assurant un niveau de robustesse comparable à celui du 1D X III, assurant d’après la marque « une résistance aux intempéries sans compromis ». Quant à son système de stabilisation IBIS, il permettra, avec des optiques adaptées, d’atteindre jusqu’à 8 stops, comme celui de l’EOS R5. Ajoutons enfin que l’EOS R3, largement destiné à des photographes professionnels, sera compatible avec une nouvelle application baptisée Mobile File Transmitter, disponible ce jour, et permettant d’adresser jusqu’à 20 serveurs FTP pour transmettre les images.

Rendez-vous à l’automne

Pour l’heure, Canon ne précise pas la date exacte de sortie de son EOS R3, mais indique que sa disponibilité est à prévoir à l’automne 2021. On peut espérer que la marque japonaise distille davantage d’informations dans le courant de l’été, les Jeux olympiques de Tokyo s’annonçant comme l’occasion idéale de réaliser de premiers essais sur le terrain.

Laure Renouard

Laure Renouard

Journaliste - Fonctionne aussi hors connexion


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.