LaboFnac

La carte bancaire à empreinte digitale prend son envol en France

Le groupe Thales a dévoilé une carte bancaire biométrique qui permet de payer sans contact et sans plafond grâce à un capteur d’empreinte digitale. Déjà à l’essai, ce nouveau modèle de carte bancaire s’inspire du paiement mobile et veut enfin s’imposer.

Le paiement sans contact a fortement progressé avec la crise sanitaire et s’ancre dans le quotidien des Français. Réputé simple et rapide pour régler de petits montants jusqu’à 50 euros, il accompagne le paiement mobile qui peine encore à s’imposer en France. La carte bancaire physique demeure incontournable et pourrait bientôt se renouveler. Le groupe Thales vient de dévoiler une nouvelle carte bancaire avec lecteur d’empreintes digitales. Alternative au smartphone dont il s’inspire, ce nouveau modèle est pensé pour offrir “une sécurité et une commodité accrues” sans bouleverser les habitudes des utilisateurs.

Thales carte biométrique

© Thales

La solution développée par Thales présente trois grands avantages. Elle évite à son propriétaire de composer un code PIN sur le clavier du terminal de paiement, en mode avec contact ou sans contact. Cette carte lève également la limite sur les transactions de paiement sans contact, puisqu’il suffit de poser le doigt sur la carte. “Les utilisateurs sont authentifiés de manière sécurisée avec leur empreinte digitale et peuvent ainsi utiliser le sans contact pour n’importe quel montant”, précise Thales. Le plafond du paiement sans contact a été rehaussé à 50 euros l’an dernier, mais le système reste limité car les cartes bancaires actuelles ne proposent pas une telle authentification.

Le groupe Thales met enfin en avant l’absence de changement pour les commerçants. En effet, le contrôle biométrique s’effectue directement sur la carte et “aucune modification n’est requise sur le point de vente”. Concernant le fonctionnement, Thales indique que “les données biométriques de l’empreinte digitale de l’utilisateur sont enregistrées sur la carte via un processus simple et sécurisé d’enrôlement personnel, réalisé à la maison ou en banque”. Le groupe précise qu’“aucune donnée biométrique utilisée pour l’enrôlement n’est partagée avec un tiers” et que l’empreinte “est uniquement utilisée pour fournir une authentification locale du porteur au moment du paiement sans contact”. Ainsi, ni le vendeur ni la banque n’ont accès aux données biométriques.

En cas de perte ou vol, la carte biométrique est “totalement inutilisable” sans l’empreinte digitale de son propriétaire. L’utilisation d’un code PIN reste possible dans certains cas, comme lors d’un retrait au distributeur où l’empreinte digitale ne peut être utilisée.

Une option payante en plus du coût de la carte

Le dispositif a d’ores et déjà convaincu la BNP Paribas, qui sera la première à commercialiser cette carte bancaire (CB) biométrique à ses clients. “Après un pilote concluant avec la carte de paiement biométrique de Thales, nous avons décidé de la proposer à tous nos clients. Cette solution premium relève plusieurs défis, à savoir la commodité, la sécurité et le sans contact, explique Jean-Marie Dragon, responsable des paiements et des cartes chez BNP Paribas. Une procédure d’enrôlement, simple mais pour autant rigoureuse, a été mise en place en agence pour que les données biométriques ne sortent jamais de la carte. Il s’agit là d’une condition préalable importante, car la confidentialité des données de nos clients est pour nous essentielle.” L’option est pour l’heure réservée aux détenteurs d’une carte Visa Premier, tarifée 134 euros par an auxquels viennent s’ajouter 24 euros/an pour l’option biométrique.

La BPN Paribas avait déjà effectué des tests l’an dernier, tandis que d’autres banques comme le Crédit Agricole ou la Société Générale ont également manifesté leur intérêt. À noter que Thales n’est pas le premier à se positionner sur le segment des cartes biométriques. En 2017, Mastercard avait tenté l’expérience, sans parvenir à imposer son projet. Avec la pandémie de Covid-19, les solutions sans contact ont le vent en poupe et la carte de paiement biométrique est prête à prendre son envol.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.