LaboFnac

Désormais sous Wear OS, la Casio WSD-F20 s’offre une déclinaison luxueuse

Casio joue la carte du luxe avec la nouvelle déclinaison de sa montre outdoor connectée, la WSD-F20. Celle-ci s'offre une édition limitée où les matériaux premium sont de la partie.

Alors que les constructeurs de mobiles se font rares sur le segment des montres connectées, les fabricants de montres plus traditionnelles poursuivent leurs efforts. C’est le cas de Fossil ou Skagen, qui proposent des modèles connectés et hybrides, mais aussi de Casio, qui s’est spécialisé dans les montres outdoor connectées. À l’occasion du salon Baselworld, qui se tient chaque printemps en Suisse, la marque japonaise annonce une version « deluxe » de sa WSD-F20. La montre avait initialement été dévoilée au CES 2017.

Casio Pro Trek Smart WSD-F20SC

© Casio

Baptisée Pro Trek Smart WSD-F20SC, la dernière-née de Casio conserve une bonne partie des caractéristiques de son aînée. La montre reste donc étanche à 50 mètres et certifiée MIL-STD-810 : la norme militaire américaine lui garantit notamment une résistance aux vibrations et aux températures jusqu’à -10°C. Son écran LCD antisalissure de 1,32 pouce affiche 320 x 300 pixels, et cache de multiples capteurs. On retrouve toujours un baromètre, un altimètre, une boussole et les plus classiques gyroscope et accéléromètre. Un microphone est également inclus, mais si l’on apprécie la possibilité d’utiliser une cartographie couleur hors connexion, il faut noter que la montre fait appel au GPS du smartphone pour se repérer. Il est à noter que les randonneurs peuvent étendre l’autonomie de l’appareil, estimée à un jour, en basculant l’affichage de l’écran en noire et blanc. En mode « Timepiece », c’est-à-dire en n’affichant que l’heure, la WSD-F20SC peut tenir environ un mois loin de son chargeur. Le tout est basé sur Wear OS by Google, nouveau nom de baptême d’Android Wear sous lequel la première montre de Casio était sortie.

En tant qu’édition Deluxe, la Pro Trek Smart WSD-F20SC s’offre un nouveau bracelet en uréthane où sont insérés des morceaux de métal et de résine. Son écran est protégé par du cristal de saphir anti-rayures, et ses boutons gagnent une finition noir et or au traitement anti-abrasion. Ces améliorations seront l’apanage de quelques acheteurs probablement fortunés : si l’on ignore le tarif de cette édition Deluxe, on sait d’ores et déjà qu’il s’agira d’une édition limitée commercialisée à 700 exemplaires à partir du mois de juin.

Laure Renouard

Laure Renouard

Journaliste - Fonctionne aussi hors connexion


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.