LaboFnac

Malgré des résultats record, le CEO de Samsung met les voiles

L'un des CEO de Samsung annonce sa démission à la tête de l'entreprise, agitée par des scandales de corruption, alors même que le groupe fait état de nouveaux résultats financiers record.

Samsung n’en finit pas de subir une crise organisationnelle qui tranche avec son succès commercial. L’un de ses CEO – ils sont trois au total – a annoncé cette semaine sa démission.

Logo Samsung

Ce départ fait suite au scandale touchant jusqu’aux plus hautes sphères de l’administration coréenne, puisque la présidente du pays, Park Geun-Hye, accusée de corruption, a été destituée en mars dernier. Kwon Oh-hyun, le « Mr Chip » de l’entreprise coréenne, qui a justement contribué à l’essor des puces et autres modules de mémoire qui font le succès de la division semiconducteurs de la marque – il en a été président à partir de 2008 -, a annoncé la nuit dernière son départ du triumvirat à la tête de Samsung. « Puisque nous sommes confrontés à une crise interne sans précédent, je pense qu’il est temps pour l’entreprise de prendre un nouveau départ, avec un nouvel état d’esprit et une direction renouvelée pour mieux relever les défis qui se posent dans un univers des nouvelles technologies qui change rapidement », a-t-il indiqué. Il quittera ses fonctions à la tête de la division Devices de Samsung, son poste de CEO et ne briguera pas sa réélection en tant que vice-président de la firme en mars 2018. Ce départ fera en outre suite à l’arrestation, l’été dernier, de Lee Jae-yong, autre vice-président de Samsung et héritier l’empire coréen, accusé de corruption.

Malgré cette agitation à la tête de l’entreprise, la santé financière du groupe coréen est au beau fixe. En pleine forme côté résultats financiers, grâce notamment à une division semi-conducteurs vendant ses productions comme des petits pains, ce qui devrait lui assurer une nouvelle année record, il a annoncé, pour le deuxième trimestre 2017, un chiffre d’affaires de 45,6 milliards d’euros (61 trillions de wons) pour un chiffre d’affaires de 10,8 milliards d’euros (14,5 trillions de wons). Une hausse de revenus de près de 30 % par rapport au troisième trimestre 2016 et un bénéfice multiplié par 2,8.

Laure Renouard

Laure Renouard

Journaliste - Fonctionne aussi hors connexion


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.