LaboFnac

Certains MacBook Pro ne peuvent plus prendre l’avion aux États-Unis

Le régulateur de l'aérien américain a décidé d'interdire certains MacBook Pro dans les avions. Les modèles 15 pouces vendus entre 2015 et 2017 dont les batteries peuvent surchauffer sont concernés par cette décision. Des restrictions s'appliquent également en Europe.

Tous les MacBook Pro ne sont plus les bienvenus dans les avions. L’agence fédérale de l’aviation (FAA), le régulateur de l’aérien américain, a décidé d’interdire certains ordinateurs portables d’Apple dans les avions, en raison d’un possible risque de surchauffe de leur batterie. Fin juin, la firme de Cupertino avait en effet lancé un programme de rappel après avoir découvert un problème les concernant. Les MacBook Pro 15 pouces vendus entre 2015 et 2017 peuvent embarquer une batterie défectueuse, qui présente des risques de surchauffe.

Avion

© Creative Commons

Pour éviter tout souci de sécurité, la marque propose aux utilisateurs concernés de remplacer gratuitement l’accumulateur de leur ordinateur portable. Le régulateur de l’aérien américain (FAA) et son homologue européen (AESA) ont toutefois décidé de prendre quelques mesures. « La FAA est au courant des batteries rappelées qui sont utilisées dans certains ordinateurs portables Apple MacBook Pro », a expliqué un porte-parole de l’agence à Reuters, ajoutant que l’agence avait « alerté les compagnies aériennes à propos du rappel ». Cette dernière a décidé de prendre une mesure stricte en interdisant aux modèles concernés par ce programme de prendre l’avion. Le site Bloomberg indique que plusieurs compagnies appliquent cette interdiction de vol (TUI Group Airlines, Thomas Cook Airlines, Air Italy et Air Transat). Environ 432 000 ordinateurs Apple vendus aux États-Unis et 26 000 au Canada sont concernés.

Une mesure difficilement applicable

En Europe, l’EASA se montre moins catégorique et recommande aux compagnies aériennes d’informer les équipages, les passagers et le personnel de cette nouvelle restriction. « Si un tel dispositif est embarqué, le passager est tenu de le maintenir éteint et de ne pas l’utiliser ou le charger. Il convient également de rappeler aux passagers d’informer immédiatement le personnel de cabine lorsqu’un dispositif est endommagé, chaud, dégage de la fumée, est perdu ou tombe dans la structure du siège », précise l’Agence européenne de la sécurité aérienne.

En pratique, il peut être difficile d’appliquer cette mesure qui dépend du numéro de série de l’ordinateur. Pour rappel, une page dédiée sur le site d’Apple permet de vérifier si son MacBook Pro 15 pouces est éligible.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.