LaboFnac

Prise en main du Panasonic Lumix GH5, l’hybride tourné vers la vidéo

Le Panasonic Lumix GH5 est un GH4 sous stéroïdes. Plus gros que ce dernier, il profite de nouvelles fonctionnalités, tout en restant très axé sur la vidéo. Nous avons pu le prendre en main lors du CES 2017, à Las Vegas.

Nous avons pu prendre en main le tout nouveau GH5 de Panasonic lors de son annonce, à Las Vegas. Le constructeur l’annonce d’emblée, il est plus gros que le GH4. Comptez environ 13 % de plus, et cela se voit. Il n’empêche, cela permet au GH5 d’intégrer un port HDMI standard plutôt qu’un micro HDMI afin par exemple d’y brancher un moniteur externe. Le boîtier tempéré résiste toujours à la poussière et aux projections d’eau, mais également au gel. De plus, l’embonpoint de l’appareil a aussi permis d’intégrer un système de stabilisation sur cinq axes tandis que son grip assure une excellente prise en main. Les principales commandes tombent bien sous les doigts et, avec un peu d’entraînement, on devrait pouvoir jongler parmi les réglages, d’autant que cinq touches de fonctions personnalisables sont toujours présentes de part et d’autre de l’écran LCD.

Panasonic GH5

Cet écran affiche une résolution plus élevée, avec 1,62 million de points, mais sa taille de 3,2 pouces reste un frein pour un usage vidéo, bien qu’il s’avère pratique pour cadrer la prise de vue grâce à sa charnière orientable. De plus, le fait qu’il soit tactile n’apporte finalement pas grand-chose, en raison de son manque de réactivité. On préférera sûrement passer par la roue crantée, ou par le petit joystick très pratique qui prend place à droite du viseur. Ce dernier est impressionnant avec son écran OLED de 3,68 millions de points et un grossissement de 1,52x. L’écran du viseur s’active automatiquement en approchant l’œil, désactivant l’écran principal par la même occasion.

Panasonic GH5

L’outil du vidéaste ?

Le Panasonic GH5 intègre la connectique indispensable à tout vidéaste qui se respecte : une sortie HDMI, comme on l’a vu plus haut, mais également une sortie casque, une entrée micro et un port USB Type-C. Notez qu’un micro est également intégré, qui dispose d’un système de réduction du bruit de l’appareil photo. Tous les ports sont regroupés sur la gauche du boîtier juste devant la charnière de l’écran. En mode selfie, celui-ci ne sera donc pas d’un grand intérêt.

Panasonic GH5

À l’intérieur, le Panasonic GH5 est équipé d’un nouveau capteur qui gagne 25 % de pixels en passant de 16,05 mégapixels sur le GH4, à 20,3 mégapixels, le tout en faisant fi du filtre passe-bas. Non content d’être plus rapide, l’autofocus travaille désormais sur 225 points contre 49 points « seulement » pour le GH4. Autre nouveauté, il n’est plus nécessaire de lui adjoindre un boîtier externe pour prendre en charge le standard cinéma 4K 4:2:2 10 bits. Et ce n’est pas tout, une mise à jour est attendue, qui apportera en outre le mode vidéo anamorphique en haute résolution et la 4K HDR. Dans tous les cas, prévoyez des cartes de mémoire de grosse capacité, car l’appareil photo est en mesure d’enregistrer des vidéos sans limitation de temps. Par ailleurs, il suffit de sélectionner plusieurs points à l’image afin de modifier aisément l’autofocus pendant l’enregistrement.

Panasonic GH5

Enfin, Panasonic n’oublie pas les photographes avec une mise au point ultra rapide, de l’ordre de 0,05 seconde, et un mode rafale maximale de 12 images/seconde. Nous avons pu prendre quelques photos sur le stand du constructeur au CES et nous vous proposerons un test complet dès le mois de mars, date de commercialisation du Panasonic GH5.

Panasonic GH5 Panasonic GH5 Panasonic GH5

Driss Abdi

Driss Abdi

Journaliste


Contenus associés

Comments are closed.

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.