LaboFnac

CES 2017 : Qualcomm dévoile le Snapdragon 835 pour les appareils Android et Windows 10

Le Snapdragon 835 a officiellement été présenté au CES 2017. Au programme : plus de puissance bien sûr, mais Qualcomm ne s'est pas arrêté là. De nombreuses autres améliorations sont à attendre du côté de l'autonomie, des connectivités, de la réalité virtuelle ou encore de la sécurité.

Après avoir fait oublier les déboires de son prédécesseur et redoré le blason de Qualcomm, la série des Snapdragon 820 s’apprête à céder sa place en tête de son catalogue. Et pour la reprendre ? Le Snapdragon 835, bien sûr. La puce avait été brièvement évoquée en novembre, pour l’officialisation de l’accord de production (en 10 nm FinFet) passé avec Samsung et celle de la technologie Quick Charge 4 dont elle profitera, mais la présentation complète se faisait toujours attendre. Jusqu’à aujourd’hui. Le fondeur a finalement profité du CES 2017 pour s’en charger.

Snapdragon 835

Moins d’énergie pour plus de puissance

Sans surprise, le Snapdragon 835 sera plus performant que son prédécesseur. Qualcomm annonce notamment une hausse de 20 % pour le chargement d’applications, la navigation web et la VR grâce au nouveau CPU, toujours à base de coeurs Kryo 280, mais octa-core. Dans le détail, un module quad-core cadencé jusqu’à 2,45 GHz viendra si besoin en soutenir un second, limité à 1,9 GHz afin d’éviter une consommation plus élevée que nécessaire pour les tâches du quotidien. Couplée à la gravure 10 nm et la taille en baisse de 35 % de la puce, cette configuration permettrait d’économiser 25 % d’énergie face au Snapdragon 820.

Avec le Snapdragon 835 arrive également un nouveau GPU. Compatible OpenGL ES 3.2, OpenCL 2.0, Vulkan et DirectX 12, l’Adreno 540 promet de son côté des performances en hausse de 25 % face à l’Adreno 530. Ce ne sera sans doute pas de trop pour la réalité virtuelle, puisque la puce supporte la plateforme dédiée de Google, DayDream. Elle supporte également la norme HDR10, qui étend en outre le gamut, et permettra la lecture de vidéos 4K à 60 fps, tandis que l’enregistrement 4K reste limité à 30 fps. Notons au passage que les smartphones équipés pourront disposer d’appareils photo montant à 32 mégapixels, ou 16 mégapixels en configuration double, avec le nouvel ISP intégré Spectra 180.

Snapdragon 835 en détails

Des connexions toujours plus rapides

Solution tout-en-1, le Snapdragon 835 intègre également un modem X16 compatible LTE Cat. 16 et 13 pour des débits (théoriques) jusqu’à 1 Go/s auquel s’ajoute de quoi se connecter en Wi-Fi 802.11ad et Bluetooth 5.0. Une première pour un chipset mobile, la norme n’ayant été dévoilée que le mois dernier. S’ajoute encore à cela un DSP Hexagon compatible TensorFlow pour le « machine learning » et accompagné d’un hub All-Ways Aware gérant indépendamment les connexions et différents capteurs, ou encore une plateforme de sécurité (Haven Security) améliorant, entre autres, la prise en charge des capteurs biométriques.

Autant dire que le Snapdragon 835 apporte de nombreuses nouveautés, et il devrait être possible d’en profiter assez rapidement. La production a déjà débuté et les premiers appareils équipés, qui pourront tourner sous Android, mais aussi Windows 10 (support des applications Win32 annoncé), sont attendus dans le commerce au cours du premier semestre 2016.

Mathieu Freitas

Mathieu Freitas

Journaliste


Contenus associés

Comments are closed.

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.