LaboFnac

Chez Acer, le plein de nouveaux PC pour la fin de l’année

Acer a choisi l'IFA de Berlin pour présenter ses nouvelles gammes d'ordinateurs pour la fin de l'année. Au menu, des Swift, Spin et, dans le domaine du gaming, de nouvelles machines Predator.

L’IFA de Berlin constitue l’un des événements majeurs du monde de l’électronique, et accueille les plus grands constructeurs sur ce marché, dont Acer. La marque taïwanaise y a dévoilé ses nouvelles gammes prévues pour la rentrée, qu’il s’agisse de machines dédiées au jeu ou aux activités du quotidien. Entre les Predator surpuissants au format XXL et les Spin aux caractéristiques modestes, Acer déploie un large éventail de machines pour tous les usages… et tous les budgets.

De la puissance pour les joueurs

Parmi ses nouveautés, Acer a joué la course au record dans l’univers du jeu. Son Predator 21 X, doté d’une double carte graphique Nvidia GTX 1080, d’un Intel Core K de 7e génération, de 64 Go de RAM et de 4 To de stockage SSD dans sa configuration la plus musclée, est aussi équipé d’un écran incurvé. Un appareil promettant une débauche de puissance dans un boîtier au poids lourd de 8 kg, pour une dalle de 21 pouces. Le Predator 21 X ne sera pas disponible avant janvier 2017 et, positionnement ultra haut de gamme oblige – même si son prix reste secret, sera fabriqué à la demande.

Acer Predator 21 X

Les joueurs au budget plus classique pourront se tourner vers les versions rafraîchies des Predator déjà commercialisés dans les semaines à venir. Pensons notamment au Predator 15 (dès 1799 euros) et au Predator 17 (dès 1899 euros), qui gagnent cette année une architecture Nvidia Pascal et une carte graphique GeForce GTX 1070.

De la finesse pour les nomades

Davantage destinés au grand public, les Swift se présentent comme des ultraportables dont la disponibilité est elle aussi prévue cet automne. Parmi les quatre modèles officialisés, l’Acer Swift 7 se démarque par son format. À la puissance des encombrants Predator, l’ordinateur préfère la finesse : il se maintient sous la barre du centimètre d’épaisseur (9,98 mm) et ne pèse que 1,1 kg. Un PC très nomade au châssis en aluminium, doté d’un processeur Intel Core i5 de 7e génération, présent un écran de 13,3 pouces Full HD, un SSD jusqu’à 256 Go et peut monter jusqu’à 8 Go de RAM. Malgré sa finesse, il présente deux ports USB 3.1 et peut être connecté à un écran. Son prix de départ est fixé à 1299 euros.

Acer Swift 7

Les Swift 5, 3 et 1 sont quant à eux moins onéreux, mais aussi un peu moins généreusement équipés. Le Swift 5, épais de 14,58 mm, pèse 1,36 kg, mais gagne un écran un peu plus grand, avec une diagonale de 14 pouces (Full HD). Lui aussi s’équipe en Intel Core de 7e génération et jusqu’au Core i7, d’un maximum de 8 Go de RAM, d’un SSD de 256 ou 512 Go et adopte un port USB Type-C. En option, son écran peut se muer en dalle tactile. Le Swift 3, un peu plus épais et lourd, démarre en Core de 6e génération, mais conserve le port USB Type-C du Swift 5. Le Swift 1, pesant 1,6 kg et doté d’un écran de 14 pouces, propose une puce Intel Pentium ou Celeron adossé à 4 Go de RAM, et troque les SSD pour 32, 64 ou 128 Go de mémoire eMMC.

De l’ordinateur à la tablette avec les Spin

Terminons ce tour d’horizon par la série Spin, là aussi incarnée par quatre modèles : les Spin 1, 3, 5 et 7. Là encore, le Spin 7 s’avère le modèle le plus intéressant parmi ces ordinateurs convertibles, que la charnière à 360° permet de transformer en tablettes. Doté d’une coque légère en aluminium (1,6 kg) et d’un écran de 14 pouces Full HD, il s’offre un Core i7 de 7e génération, 8 Go de RAM et un SSD de 256 Go, sans oublier deux ports USB Type-C. Son écran est tactile, afin d’autoriser un usage en mode tablette. Il sera disponible à 1299 euros d’ici quelques semaines.

Acer Spin 7

Le Spin 5, un peu plus compact avec son écran de 13,3 pouces, démarre avec un Core i3 de 7e génération, avec 4 Go de RAM, mais peut gagner jusqu’à 16 Go pour sa version la plus performante, ainsi qu’un SSD de 512 Go. Quant au Spin 3, plus grand, il cache sous sa dalle HD ou Full HD de 15,6 pouces un processeur Intel Core de 6e génération, avec un maximum de 12 Go de RAM. Côté stockage, l’utilisateur a le choix entre un SSD d’un maximum de 256 Go ou un disque dur classique pouvant offrir un espace de 1 To. Son prix d’appel s’établit à 599 euros, contre 299 euros pour le tout dernier de la lignée, le Spin 1. Celui-ci, destiné à des usages basiques, se décline en formats 11,6 et 13 pouces, avec soit un Intel Pentium, soit un Celeron. Son écran tactile est toutefois compatible avec la technologie Active Pen dédiée à la prise de notes.

Laure Renouard

Laure Renouard

Journaliste - Fonctionne aussi hors connexion


Contenus associés

Comments are closed.

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.