LaboFnac

Chez Orange, 7 téléphones 2G de Samsung à la retraite forcée

Orange va procéder dès demain à une mise à jour de son réseau 2G, ce qui entraînera de facto l'interruption du fonctionnement de certains mobiles.

Les clients d’Orange ont été prévenus par courrier par l’opérateur. Si toutefois l’un des 66 000 concernés a manqué l’information, il verra son mobile 2G cesser de fonctionner aussi bien pour les appels que les SMS, à la faveur d’une mise à jour apportée au réseau en question à partir de ce 15 novembre. Elle suit la recommandation de l’ANSSI (Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information) détaillée par nos confrères de Next Inpact et vise à renforcer la sécurité des communications.

Samsung GT-E1150

Sont concernés sept appareils signés Samsung, relativement anciens puisqu’ils datent du début des années 2010 : GT-E1170, GT-E1150, GT-E1050, T-E1080, GT-E1081, GT-E1086, et GT-E1085. Leurs propriétaires se verront en revanche offrir un bon d’achat de 30 euros leur permettant d’acquérir un nouveau feature phone à moindre prix – pourquoi pas le récent Nokia 3310 -, qu’ils soient abonnés Orange ou Sosh. S’ils tiennent encore à conserver leur mobile, ils peuvent s’orienter vers un opérateur concurrent en faisant jouer la portabilité pour conserver leur numéro, puisqu’aucune mise à jour similaire n’a encore été annoncée par les autres acteurs du mobile.

La 2G toujours d’actualité

Rappelons que la mise à jour opérée par Orange ne signe pas la fin de l’exploitation du réseau 2G. Les derniers relevés de l’ANFR témoignent d’ailleurs de la mise en service régulière de nouvelles antennes sur ce réseau, chez Orange comme chez Bouygues Telecom et SFR, tandis que Free Mobile se contente des réseaux 3G et 4G. En revanche, la 2G commence à disparaître dans d’autres pays, puisqu’aux États-Unis, l’opérateur AT&T a choisi de couper ce réseau en début d’année pour mieux libérer l’espace nécessaire au déploiement des réseaux 4G et 5G, comme l’on fait les opérateurs australiens en 2016.

En France, seul Bouygues a tenté le refarming de certaines antennes 2G en 2013 pour accélérer le déploiement de sa 4G, mais sans l’intention de la couper entièrement, d’autant que ce réseau reste le seul à couvrir certaines communes, et qu’il est utilisé dans les communications M2M (machine to machine).

Laure Renouard

Laure Renouard

Journaliste - Fonctionne aussi hors connexion


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.