LaboFnac

Chrome 66 : Google s’attaque aux vidéos en lecture automatique

Google vient de rendre disponible une nouvelle version de son navigateur internet. Chrome 66 s'attaque à la lecture automatique des vidéos et corrige une soixantaine de bugs et failles.

Google travaille sur une refonte graphique de son célèbre navigateur et continue de l’améliorer. La nouvelle mouture de Chrome, estampillée 66, débarque sur de nombreux supports (Mac, Windows, Linux mais aussi Android et iOS) et apporte son lot de nouveautés. Le géant américain a d’abord travaillé sur les problèmes de sécurité et bugs en apportant pas moins de 62 corrections. Ces dernières devront améliorer l’expérience d’utilisation et rendre Chrome plus sécurisé.

Chrome Android

© Google

Chrome s’attaque à l’autoplay

Ces améliorations seront invisibles pour la plupart des utilisateurs, mais Google apporte aussi des nouveautés marquantes et pratiques. Annoncée il y a quelques semaines lors du lancement de la bêta, la fonction permettant de limiter la lecture automatique des vidéos fait son apparition. Le navigateur Chrome adopte de nouvelles règles et peut désormais bloquer les vidéos en autoplay, sous certaines conditions.

On observe que seules les vidéos en lecture automatique avec du son seront concernées. Les autres pourront donc toujours se lancer. Autre exception, lorsqu’un utilisateur clique sur un élément du site pendant sa session, la vidéo pourra démarrer avec le son. Enfin, la version mobile adopte elle aussi une règle particulière. Si un site a été ajouté à l’écran d’accueil, la lecture ne sera pas bloquée. Avec ces mesures, Google veut surtout s’attaquer aux sites que vous découvrez ou où vous n’avez pas l’habitude d’aller, plutôt que d’effectuer un blocage total qui concernerait vos sites préférés.

Une autre nouveauté fait son apparition, il s’agit de l’isolation de sites (Site Isolation). Une fonctionnalité de sécurité intéressante que Google avait déjà évoquée lors de la sortie de Chrome 63. Elle permet d’isoler chaque processus afin d’éviter certaines attaques comme Spectre. Encore en phase de test, l’isolation de site ne sera disponible que chez un « petit pourcentage » d’utilisateurs. La firme californienne compte la proposer à tous ses utilisateurs, mais elle doit encore corriger un problème lié à la consommation mémoire. L’isolation des sites augmente l’utilisation de la mémoire par Chrome d’environ 10 à 20 %. À noter qu’il est aussi possible d’exporter l’intégralité de ses mots de passe dans un document au format .csv. Une fonctionnalité qui peut s’avérer pratiquer, mais à utiliser avec précaution.


Contenus associés

Partager cet article :

Attention, vous avez déjà 3 produits dans le comparateur : supprimez un de ces produits pour rajouter celui-ci au comparateur.